Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 16:38

Le stade Chéron de St Maur est un stade mythique pour les amoureux de l'athlétisme. Que de records d'Europe et du Monde y ont été battus ! Jazy, Wadoux, d'Encausse, Drut, Quemeneur... sans parler des mémorables soirées de St Maur qui ont rassemblé durant plusieurs décennies l'élite du demi-fond. On peut accessoirement ajouter que les plus anciens d'entre nous y ont sué sang et eau du temps du Saint Maur Athlétique Club ! 

Les travaux du stade Chéron à Saint Maur

Après avoir rendu tant de bons et loyaux services cette piste à failli disparaître cette année en tant que lieu de compétition car l'agrandissement de la pelouse du stade de football devait l'amputer des deux couloirs centraux, action rendant impossible toutes courses officielles. Heureusement la pression des opposants au projet et la mobilisation du monde de l'athlé ont fini par payer. La mairie à revu sa copie, la piste conservera ses six couloirs, ce sont les gradins qui seront réduits. Les travaux ont commencé en mai et voici l'état actuel du stade.

Diaporama, laissez défiler.
Diaporama, laissez défiler.
Diaporama, laissez défiler.
Diaporama, laissez défiler.

Diaporama, laissez défiler.

Ces photos ont été prises par Didier Lobo qui se rendra régulièrement sur place pour nous tenir au courant de l'avancement de ces travaux qui vont donner une nouvelle jeunesse à la piste.

Il n'est pas trop tard pour dire un dernier merci à tous ceux d'entre vous qui ont signé au printemps la pétition demandant le retrait du projet initial.

 L'inauguration est prévue pour le mois de décembre. Soyons patients.

Daniel

21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 20:23
Voici mon menu pour ma ballade gastronomique de 42 kilomètres dimanche prochain en Alsace.
Bon week-end et rendez-vous devant un Ti'punch le 2 juillet au bois de Vincennes.
 
Ravitaillements:
2.5km Dorlisheim : Bretzel & Sylvaner
5km Mutzig : Kougelhopf & Pinot Blanc
9.5km Molsheim : Choucroute & Riesling
14km Ergersheim : Tarte Flambée & Rosé
18km Dahlenheim : Saucisses grillées & Pinot Blanc
21km Scharrachbergheim : Stolle confiture* & Pinot Gris
26km Marlenheim : Harengs & Riesling
29km Wangen : Knacks & Riesling
31km Traenheim : Fromage Munster & Gewurztraminer
37km Dangolsheim : Pâté en croûte & Pinot Gris
39km Wolxheim : Pain d’épices & Muscat
41.5km Molsheim : Mignardises & Crémant
 
Published by Philippe Simonet
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 13:52

Le 11 juin, grâce à l’implication de ses membres les plus actifs, l’Asphalte 94 a organisé sa course : Le Relais Nature du Tremblay. Une centaine d’équipe (300 coureurs) figure sur la feuille des résultats. Certains pourront considérer que c’est peu, d’une part par rapport aux « grosses » courses et d’autre part par rapport à la débauche d’énergie de l’équipe organisatrice.

Selon le bout de la lorgnette par lequel on examine la situation le ressenti est tout à fait différent. La participation de décolle pas… mais combien de courses ont disparu du calendrier ces derniers temps, cannibalisées par les gros évènements médiatisés, annulées pour des raisons de sécurité, gagnées par l'usure de ses organisateurs. Nous avons le mérite de continuer à exister ! Dans l’absolu nous aimerions davantage d’équipes… mais pas trop pour garder notre convivialité et continuer à gérer le maximum de paramètres en interne en ayant le moins possible à composer avec la sous-traitance. En cas d’affluence plus importante nous risquerions de regretter le temps des 100 équipes à l’arrivée ! Notre Relais Nature n’a, à mon avis, qu’un seul défaut : il vient chronologiquement après le Marathon-Relais, course rassemblant 1500 coureurs, que notre club a organisé pendant 20 ans. Mais c’est justement parce que le Marathon-Relais était devenu trop lourd à organiser que nous avons décidé d’arrêter ! Cessons de comparer les 2 courses et apprécions cette organisation qui correspond tout à fait à ce que nous souhaitions au départ : une épreuve sympathique, appréciée des coureurs, ne demandant pas 10 mois de préparation et ne nécessitant pas de gérer une multitude d’intervenants externes à l’Asphalte.

 

4ème édition du Relais Nature du Tremblay

Ce n’est pas parce qu’il ne faut pas vouloir viser trop haut qu’il faut occulter les points à améliorer. Revoir la formule? la communication ? la date ?... Le premier des points à améliorer est, à mes yeux, le manque de rotation au sein des bénévoles car cela pourrait entraîner la fin de l'épreuve à plus ou moins long terme. Il serait souhaitable que toutes celles et ceux qui ont donné de leur temps pour que tout se passe du mieux possible les années précédentes aient comme juste récompense la possibilité de courir l’année suivante au sein d’une équipe Asphalte. Dans les faits ont se rend compte que ce sont toujours les mêmes, ou presque, qui se retrouvent à un poste de signaleur à l’autre bout du parc par manque d’investissement d’une partie de l’effectif. Au même titre que les 25 ans du club l’organisation d’un évènement sportif doit être fédérateur et donc l’affaire de tous.

Là se pose la question la plus importante : pourquoi organiser une course ? C’est d’une part pour que les coureurs aient encore le choix entre les « grosses » organisations surmédiatisées à 10 € du kilomètre qui font la fortune des sociétés d’évènementiels et les petites courses conviviales à l’ancienne comme la nôtre mais aussi et surtout pour fédérer un effectif autour d’un évènement, au même titre que les sorties club ou les rendez-vous festifs. Pour l’instant le but n’est pas atteint.

4ème édition du Relais Nature du Tremblay

Que celles et ceux qui ont consacré une belle matinée de juin à l’organisation de cette quatrième édition alors qu’ils avaient certainement d’autres choses à faire en soient ici une nouvelle fois remerciés.

4ème édition du Relais Nature du Tremblay

3 équipes Asphalte ont pu néanmoins être alignées

3ème

Olivier Catrou

Mouloud Ikhaddalene

Laurent Cellier

1h18’49’’

17ème

Carl Allain

Joël Nicolas

Jean-Michel Objois

1h27’49’’

74ème

Nicolas Mercouroff

Benoît Bourgoin

Pierre-Henri Gross

1h51’10’’

 

7 autres Asphaltien(ne)s ont également participé soit au sein d’équipes qu’ils avaient montées avec leur famille ou leurs amis soit en renfort d’équipes incomplètes.

Fabrice Tartaglia se classe 4ème en 1h18’49’’ (équipe « JAFABetJO »)

Nicolas Buck 14ème en 1h26’12’’ avec son équipe « Les Brédards »

Guillaume Pensier 16ème en 1h27’20’’ (renfort de l’équipe « Elan Chevilly-Larue »)

Mathieu Laurent 38ème en 1h36’11 avec son équipe « Disney 2 »

Francis Taïeb 44ème en 1h38’47’’ avec ses fils (équipe « Les 3 F »)

Angela Rasinariu 72ème en 1h50’36’’ (renfort de l’équipe « Vincennes Athlé 2 »)

Alain Poteau 90ème en 2h04’32’’ avec son équipe « Les Troènes »

 

A quelques kilomètres de là Fares Bouatta (45'48") et Stephan Kaczmarek (1h00'54") participaient aux 10 km de l'Equipe.

 

Daniel

Published by L'Amiral
commenter cet article
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 20:12
Je suis le dauphin de la place Dauphine
Et la place Blanche a mauvaise mine…
Nous l’avons annoncé dans la news, Stéphane Decubber nous propose un entraînement qui sort de l’ordinaire.
La sortie est prévue le samedi 16 septembre, à l’heure à laquelle les trottoirs parisiens ne sont le territoire que des pigeons et des moineaux.
 
 
Il est 5 heures, Paris s’éveille
Par rapport à la chanson, Stéphane propose un parcours plus pittoresque : descente des Champs-Elysées, descente le long de la Seine jusqu’à la Tour Eiffel, traversée du champ de Mars et d’une partie du 7ème jusqu’à la tour Montparnasse. Puis on fait uns Sud-Nord jusque Montmartre, une Nord-Sud jusqu’à l’île de la Cité avant d’obliquer vers l’Est : remontée de la Seine, place de la Bastille, coulée verte (connaissez-vous la porte de Montempoivre ?). Là, on rejoint le groupe habituel du samedi matin qui fait les îles. A l’arrivée, on promet le café et les croissants.
Le parcours n’est pas encore finalisé dans les détails.
L’allure prévue est de 9km/h. Eventuellement, des participants pourront se partager un vélo si les 27km leur paraissent difficiles.
Pour assurer la jonction dans le bois, le timing imposerait de partir vers 6h30 de la place de l’Etoile.
Il est cinq heures , Paris se lève
Il est cinq heures , Je n'ai pas sommeil
Published by Jean-Michel
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 17:48

Grosse participation mais également grosse chaleur sur les foulées du 12ème ! Dès 9h du matin les participants aussi bien que les spectateurs recherchaient l’ombre bienfaitrice. A 9h30 très précises les 1200 participants se sont élancés dans les allées du bois de Vincennes jouxtant ou ceinturant le lac Daumesnil, un terrain de jeu que nous connaissons bien, l’empruntant régulièrement soit lors des entrainements du samedi soit lors des Foulées Charentonnaises.

Le ressenti des participants sera peut-être différent mais cette épreuve avec arrivée sur la piste de la « Cipale » semble sympathique et bien organisée par une équipe compétente.

43ème

Olivier Catrou

37’18’’

7ème M1M

93ème

Bernard Pironnet

39’10’’

6ème M2M

112ème

Nicolas Kwong Cheong

39’43’’

24ème M1M

232ème

Carl Allain

43’14’’

52ème M1M

284ème

Isabelle Corneille

44’25’’

3ème M1F

291ème

Frédéric Coler

44’31’’

5ème M3M

328ème

Didier Lobo

45’39’’

6ème M3M

373ème

Nicolas Mercouroff

46’56’’

39ème M2M

397ème

Edwige Trotin

47’29’’

7ème M1F

403ème

Daniel Perrin

47’32’’

12ème M3M

419ème

Jean-Marc Richard

48’01’’

13ème M3M

521ème

Michèle Pironnet

50’11’’

6ème M2F

524ème

Guillaume Pensier

50’15’’

61ème M2M

577ème

Christian Pallandre

51’43’’

24ème M3M

582ème

Bhel Rolland-Monnet

51’44’’

7ème M2F

633ème

Fayçal Balit

53’04’’

80ème M2M

634ème

Alain Waterschoot

53’13’’

27ème M3M

669ème

Saïd Chachoua

53’52’’

29ème M3M

807ème

Gérard Omnès

58’27’’

36ème M3M

926ème

Denise Corbillon

1h04’34’’

3ème M4F

941ème

Valérie Richard

1h05’51’’

24ème M2F

1039ème

Pierre Koch

1h23’39’’

1er M5M

1046 classés.

La chaleur n’a pas empêché Isabelle Corneille, Edwige Trotin, Olivier Catrou, Fred Coler et Didier Lobo de se qualifier pour les « France » de la distance (octobre 2017 à Aubagne). La dizaine de supporters du club présents y est peut-être un peu pour quelque chose.

Merci à Sylvaine Lobo pour ses photos.

L'amiral

Une magnifique course organisée pour la treizième fois par le SAM Paris 12è, une de ces associations qui plonge son histoire dans les débuts du sport de course, vers 1880. Une organisation parfaite avec distribution des dossards dès le vendredi, meneurs d’allure multiples, une limitation à 1200 coureurs ce qui nous éloigne des foules mercantis que l’on connait dans la région, médaille rafraichissement à profusion.

Sourires à l’entrée du fameux vélodrome de la Cipale (la piste municipale) qui a accueilli deux Jeux Olympiques et le Tour de France et garde un aura magnifique.

La devise des organisateurs mérite des explications car s’il n’y a aucun faux pas connu, Didier Lobo qui s’y connait m’avait conseillé la course par ailleurs qualificative pour les championnats de France d’Aubagne en octobre. Lac Daumesnil deux fois et plusieurs traversées boisées étaient bienvenues car la température était celle d’Helios en furie. Je ne sais pas quel temps il faisait à Londres ce dix-huit juin mais à Paris c’était chaud bouillant et quelques-uns de nos valeureux asphaltiens ont parfait leur bronzage sans toutefois accéder par ailleurs la perfection du chronomètre. Signalons grâce à Daniel Perrin, meneur d’allure personnel la qualification d’Edwige Trotin et celle de Bernard Pironnet, parti seul et arrivé vite.

En attendant la Course des Iles qui sera le prochain rendez-vous sylvestre au début juillet on a connu une excellente sortie club et des performances qui de Frédéric Coler à Isabelle Corneille, de Nicolas Kwon Cheong à Denise Corbillon sont toutes à marquer du grand soleil de cette journée.

Christian Pallandre

Plus loin que la Cipale située à Charenton le Pont, 2 autres résultats de nos coureurs :

Guillaume Briffault
15 km du Chateau de Versailles
56 32'  37eme
 
Philippe Le Gac
10 km de l'Immobilier
40 30'
Published by L'Amiral
commenter cet article
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 10:01

Ah les petites courses bio, c’est bien beau, mais il faut parfois se confronter à de grands rassemblements si l’on a l’envie folle de recevoir LE bon d’achat qui permet de s’offrir la nouvelle chaussure NB high tech et ce grâce aux challenges ORPI94 et Paris Running Tour.

Ce dimanche de la Pentecôte, le 10km du château de Vincennes s’offre à moi ainsi qu’à près de 2700 paires de gambettes !

En partant avec le sas + d’1h j’ai le bonheur de ne pas couroter seul comme d’hab. Je papote avec plein de « patrésenformes ». Les 10km sont bouclés dans la joie et la bonne humeur, mais en 1h13’36’’ tout de même. La météo sur des charbons ardents rajoute du temps au temps. J’ai repéré quelques « potajeanpaul » et reçu une bise de Monia.

Les dixbornards de service :

Frédéric Coler

395ème, 7ème MH3

En 43’00’’

Francis Taïeb

1182ème, 162ème MH2

En 51’20’’

Michèle Pironnet

938ème20ème MF2,

En 48’55’’

Pierre Koch

2611ème, 2ème VH5

En 1h13’36’’

 

Published by Pierre Koch
commenter cet article
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 11:58

Vous avez certainement déjà entendu parler de cette nouvelle discipline qui nous vient de Suède et qui s’appelle le Swimrun.

Le swimrun (c’est-à-dire « nager-courir »), est une pratique mêlant en alternance course à pied typée trail et natation en eau libre.

Généralement on court en duo, mais ne voulant emmener personne dans ma galère car c’est ma première participation à ce type d’aventure, je décide de m’inscrire au 1er Swimrun organisé en Ile-de-France et qui propose des formats solo.

Je prendrai la version longue 27 km, soit 23 km de course à pieds et 4 km de natation en 10 portions, je regarde vite fait quelques photos de la base de loisirs car je ne suis jamais allé à Jablines et je ne connais pas le relief, ça à l’air plutôt plat !

Le jour de la course le soleil est au rendez-vous, mais le terrain a gardé les traces des orages de la semaine passée.

A l'assaut!

A l'assaut!

L’heure du départ approche je m’équipe comme un swimrunner qui se respecte c’est-à-dire : Bonnet de bain (j’en mettrai deux j’ai peur que l’eau soit froide), lunettes de natation sur le front, une combinaison shorty pour avoir un peu plus d’aisance en course à pieds, un pull- buoy accroché par des élastiques sur la cuisse(le pull-buoy c’est pour la flottaison car on nage avec les baskets). J’ai pris l’option sans chaussettes, que je vais regretter par la suite, mais c’est pas grave, je me dis qu’au bout d’un certain temps même si on a mal on sent plus rien ; et bien sûr les plaquettes de natation au bout des mains.

Le départ est donné nous partons 5 minutes après les duo-long, j’ai choisi de partir avec la combinaison sèche je n’ai pas testé la température de l’eau avant le départ, peu importe on verra bien.

Je suis dans les 3 premiers sur la 1ère portion de 1km500 qui nous amène aux 500 mètres de natation, nous doublons plusieurs équipes

parties avant nous et ça bouchonne à la mise à l’eau. Dans l’eau il faut essayer de se frayer un chemin et éviter de se prendre dans les cordes qui relient les concurrents en duo.

Les portions s’enchainent, et de nombreuses côtes que je n’avais pas repérées sont présentes, l’eau est entre 13° et 15°.

C'est clair?

C'est clair?

Je boucle mon 1er tour en 1h37 et 9ème position, le deuxième sera moins rapide 1h49, les dernières portions de nation sont difficiles  car les plaquettes aident à la propulsion mais fatiguent les épaules.

Après 3h27 d’effort je suis content d’en finir, je termine à 27 minutes du 1er et 15ème au général.

Ayant déjà participé à plusieurs triathlons longues distances,  j’ai trouvé que le swimrun était tout aussi difficile car l’enchainement répété de la course et de la natation ne laisse pas trop de temps à la récupération et les changements de température rendent le travail musculaire difficile.

Points positifs : - Très belle matinée, Base de loisirs de Jablines excellent terrain de jeu qui n’est pas plat.

Points négatifs :- Mettre une paire de chaussettes (grosse ampoule), le balisage de la course était très limite (C’était la première).

Published by Laurent Cellier
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 19:00

Deux « petites » courses comme je les aime viennent de tomber dans mon escarcelle. Contre toute probabilité les 1200 dossards devraient être atteints voire dépassé avant le « dépôt de bilan » pas du tout souhaitable.

Samedi 27 après-midi, foulées de Bussy St Georges près de Disneyland. Course populaire, départ 15h30. 35° Celcius, les 5km suffiront à mon bonheur. (76ème, 1er MH5 en 42‘54‘‘).

Dimanche, 2 miles du Sri Chinmoy, 2 boucles sous les frondaisons du bois de Vincennes. Une vingtaine de finishers récompensés par un grand verre d’eau fraiche…

Prochaine participation 9 Juillet, avis aux amateurs, renseignements Papy.

Published by Pierre Koch
commenter cet article
30 mai 2017 2 30 /05 /mai /2017 20:32
Au port du Tremblay

Au port du Tremblay

Apéritif improvisé ce dimanche au Tremblay à l'issue de l'entraînement.

Daniel est de retour!

Après avoir surmonté tant d'embruns, après des mois de cale sèche, Daniel est heureux de faire un tour de parc, de retrouver de vielles sensations et ses camarades.

Anne est aux anges: Ben c'est juste, la joie, le bonheur, être heureux... je cherche des synonymes : allégresse, enthousiasme, gaité, enthousiasme, jubilation... En plus nous étions assez nombreux et dans une ambiance aussi chaude que chaleureuse hier. Je ne sais pas trop quoi dire de plus ! Depuis le temps que je connais Daniel ! J'ai entrainé ses filles à l'école d'athlétisme au SMAC ;-)

 

Daniel on t'aime et tu peux pas savoir le bien que ça nous a fait de te voir ici!

 

Published by Anne Lemouël
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 19:28
La pièce montée

La pièce montée

Mai 2017, les stars ont peut-être brillé à Cannes pour son festival mais l’Asphalte 94 n’était pas en reste le 20 mai puisque tous les Asphaltien(ne)s présents avaient remisé leurs short et baskets et avaient revêtu leurs plus beaux atours pour fêter dignement les 25 ans du club.

Convivialité, bonne humeur, joie, sourires, rires étaient de la partie, il suffit de regarder l’album photos pour le constater avec le beau reportage réalisé par le contributeur principal Michel ROBERT, d’écouter les commentaires lors des entraînements qui ont suivi au Bois ou au Parc du Tremblay.

115 personnes étaient présentes, dont 8 enfants et Mr Dominique VERGNE, Délégué aux sports à la mairie du Perreux sur Marne et son épouse, ville qui soutient depuis toujours l’Asphalte 94.

Ah qu’il était bon de se retrouver en dehors d’un chrono, d’une piste, d’un chemin !

Toutes les personnes qui n’ont pas pu être présentes l’étaient par la pensée et espèrent se rattraper dans 5 ans : ainsi, longue vie au club !

Et un petit rosier souvenir était remis en clôture de soirée!

Et un petit rosier souvenir était remis en clôture de soirée!

Published by Valérie Richard
commenter cet article