Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 20:48

Guillaume Pensier à Marvejols-Mende

Marvejols-Mende, c'est un semi un peu allongé (22,5 km) au cœur du Gévaudan.

Entre ces 2 villes on rencontre successivement la cote de Goudard (400m de dénivelé en 4 km) puis la montée de Chabrits (300m de dénivelé seulement).

Cette année encore, la classique lozérienne a connu le succès : 2439 coureurs classés représentant une trentaine de nations avec un fort contingent d'Afrique de l'est.

J'ai fini en 2h08 (988ème et 175ème V2M) bien loin du vainqueur éthiopien qui termine en 1h13, mais je n' aurais pu faire mieux même avec la bête du Gévaudan à mes trousses.

J'ai apprécié la parfaite organisation de cette compétition : navette autocar comprise dans l'inscription, ponctualité du départ, 6 ravitaillements, buffet copieux à l'arrivée, cadeaux sympathiques, apéritif convivial en fin de journée. Tout cela change un peu de certaines manifestations parisiennes un peu trop intéressées.

Cette course est un peu difficile mais, vraiment, que la Lozère est belle !!!

Les Asphaltiens en Vacances

Didier Jamoteau au trail de Pornichet

Le 5 Juillet, au trail de Pornichet – La Baule (22km), Didier Jamoteau termine 231ème, 92ème VH1en 1h44’41’’.(vainqueur en 1h18’, 812 coureurs classés) « Trail sympa sous la pluie alternant entre départ sur la plage, route, traversé de l’hippodrome, chemins forestiers, côtes, bitume, retour sur plage et sentiers des douaniers pour finir en beauté sur la plage !!

Les Asphaltiens en Vacances

Partager cet article

Published by Jean-Michel, pour le bureau
commenter cet article
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 11:01
Photo source Guillaume P.

Photo source Guillaume P.

Image et un bref CR du Marvejols-Mende couru ce dimanche (26 juillet 2015).

 

Marvejols-Mende c'est un semi un peu allongé (22,5 km) au coeur du Gévaudan. Entre ces 2 villes on rencontre successivement la cote de Goudard ( 400m de dénivelé en 4 km) puis la montée de Chabrits (300m de dénivelé seulement).

Cette année encore, la classique lozérienne a connu le succès : 2439 coureurs classés représentant une trentaine de nations avec un fort contingent d'Afrique de l'est.

J'ai fini en 2h08 (988ème et 175ème V2M) bien loin du vainqueur éthiopien qui termine en 1h13, mais je n' aurais pu faire mieux même avec la bête du Gévaudan à mes trousses.

J'ai apprécié la parfaite organisation de cette compétition : navette autocar comprise dans l'inscription, ponctualité du départ, 6 ravitaillements, buffet copieux à l'arrivée, cadeaux sympathiques, apéritif convivial en fin de journée. Tout cela change un peu de certaines manifestations parisiennes un peu trop intéressées.

Cette course est un peu difficile mais, vraiment, que la Lozère est belle !!!

Guillaume Pensier

Marvejols-Mende 2015, Cr de Guillaume P.

Partager cet article

Published by Guillaume P.
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 21:49

Afin de « convalescencer » 2 chutes consécutives (cotes froissées, genou et coude couronné)s lors de l’Oxytrail 13km, reprise prudente au 2 miles (3,2km) en 2 boucles organisé par le Sri Chinmoy dans le bois de Vincennes. Départ à 300m du métro château de Vincennes.

  • Participation : famélique. 11 « Terminators ».
  • Ambiance : puissance amicale
  • Ravito : Pantagruélique (une banane)
  • Récompense : hors norme, un diplôme avec son temps.

Amis coureurs si vous me lisez , cette épreuve est organisée chaque mois…

Partager cet article

Published by Papy Koch
commenter cet article
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 21:13

Des irréductibles ! Ils ont affronté les kilomètres dans la canicule, sous la chaleur des Antilles. Ils ont vaincu la chaleur, la déshydratation, les dards du soleil qui leurs ont transpercé la peau à chaque fois que l’ombre des arbres  les a laissé à leur sort.

Et ils l’avaient choisi, ce sort. Ils l’avaient choisi pour que l’Asphalte soit sur le podium. Trois fois. Deux fois la plus haute marche, celle où le sentiment de devoir accompli ne laisse plus de place au doute.

Un dimanche aux Antilles

Sur 5km (192 coureurs classés)

Frédéric Coler

37ème, 1er VH3

En 21’25’’

Eric Raphenne

98ème, 16ème VH2

En 26’18’’

Bhel Rolland-M

76ème, 3ème VF2

En 25’03’’

André Maugan

144ème, 1er VH5

En 32’21’’

Nathalie Duterte

91ème, 5ème VF1

En 25’37’’

 

 

 

Sur 10km (1008 coureurs classés)

Daniel Cossec

187ème, 30ème VH2

En 43’48’’

Denise Corbillon

860ème, 6ème VF3

En 1h02’04’’

Roger Hellenis

762ème, 7ème VH4

En 57’40’’

Daniel Corbillon

861ème, 32ème VH3

Jean-Pierre Coulaud

859ème, 31ème VH3 

En 1h02'40"

Michel Robert

863ème, 158ème VH2

En 1h02’10’’

La course terminée, ils ont mérité le repos du guerrier. Alors, leurs compagnons d’arme sont venus les congratuler.  Ils étaient bien plus nombreux que les coureurs les compagnons d’arme. Quant à l’histoire, elle a oublié leur état de déshydratation…

Un dimanche aux Antilles

Partager cet article

Published by Jean-Michel, pour le Bureau
commenter cet article
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 11:07
Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...

Les anciens certainement mais les nouveaux du club ne le connaissent peut être pas, Denis était dernièrement licencié à l'asphalte 94. Il y a peu de temps, il est parti rejoindre le RSCC Triathlon de Champigny pour s'aguérrir en vue de nouveaux exploits sportifs.

Dimanche matin 28 juin, à 6h25 sur la Plage du centenaire à Nice, il était face à son grand objectif Number One, son idée peut être depuis 2 ans, participer à son premier Ironman : l'Ironman France Nice.

Présent avec 2 700 participants, il a tout donné pour aller au bout de ses rêves, être Finisher.

Pour rappel, l'ironman est la plus longue distance en triathlon. 3 disciples et une distance totale de 226 kilomètres : 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme puis en course à pied la distance du marathon 42,195 km.

Un Ironman chaud, chaud, chaud qu'il finit en 12h56' comme il me l'a écrit " Journée très chaude, pleine d’émotions et surtout gros grain de folie, à quand la prochaine fois …. ? ".

 

Good Job Denis, bravo et félicitation au nouveau "homme de fer".

 

Ci-dessous pour les connaisseurs ses temps de passage et quelques photos (source site officiel de l'ironman Nice et finisherpix)

 

 

Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...
Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...
Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...
Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...
Ironman France Nice, Denis Genat au bout de l'effort...

Partager cet article

Published by Philippe D.
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 22:11

Blog trail ou blog route???

Plus bas sur ce blog la folle aventure de notre présidente aux 24h d'Albi. A lire et à relire si vous ne voulez pas un jour vous retrouver avec des fraises en lieu et place d'orteils...

 

8:00 dans les montagnes jurassiennes (enfin avec les haltes culturelles, les dégustations et le déjeuner)

Anne, Jean-Marc et Valérie

Anne, Jean-Marc et Valérie

Dimanche 21 Juin, 10 km paris 12ème.

On court souvent pour le Challenge, cette fois, c’est le Challenge « Paris running tour » qui est privilégié. Ces 10km de paris 12 sont particulièrement forestiers, se déroulent dans le bois de Vincennes.

Départ-arrivée au vélodrome de la Cipale Jacques Anquetil, quelque peu délaissé par les médias sportifs, autrefois lieu d’arrivée du tour de France. Encore en 1975…

Grosse affluence au départ, près de 1000. Le classement au temps réel permet de patienter en queue de peloton en compagnie des pipelets, décontractés, et autres « pastrèsenformes ».

Devant la foule, difficile de rencontrer le maillot tricolore de l’Asphalte, mais en compulsant le classement d’arrivée, c’est plus facile n’est-ce pas…

  • Guillaume Pensier, 45’22’’, 24ème VH2 temps officiel,
  • Pierre Koch, 1h13’34’’, 1er VH5 retour vélo.

Partager cet article

Published by Jean-Michel pour le bureau
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 20:44
Source photo Nicolas KC (4 coureurs manquants sur la photo)

Source photo Nicolas KC (4 coureurs manquants sur la photo)

En avant-première en attendant la narration d’Olivier Catrou, maître d’œuvre de superbe Ekiden

Equipe vétérane :

29ème au classement scratch en 2h32’55’’ (record du club)

et 11ème du championnat National Vétérans

Olivier Catrou, 5000m en 17’08’’

Cyrille Schwellnus, 10 000m en 35’53’’

Jean-Michel Objois

5000m en 18’59’’

Samir Boudjelal,

10 000m en 35’58’’

Mouloud Ikhaddalene,

5 000m en 18’15’’

Philippe Delacroix

7 195m en 26’44’’

 

Equipe mixte :

78ème au classement scratch en 2h53’09’’

Isabelle Corneille, 5000m en 20’48’’

Bernard Pironnet, 10 000m en 39’00’’

Maïté Van der Werf,

5000m en 23’20’’

Luis Perez, 10 000m en 39’15’’

Ana Perez,

5 000m en 22’22’’

Joël Nicolas,

7 195m en 28’28’’

102 équipes classées.
 
Album Photos de Nicolas Kwong-Cheong : Ici
 
Départ fracassant d'Olivier

Départ fracassant d'Olivier

Partager cet article

Published by Jean-Michel, pour le bureau
commenter cet article
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 22:01

Première course de la saison (Maria)

Ce dimanche 7 juin, nous étions quelques-uns du club à prendre le départ de la course du Château de Vincennes. Si pour certains il s'agissait d'un 10 km de plus dans la saison, pour moi c'était le premier de l'année 2015! À ce sujet, je tiens d'ailleurs à remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui m'ont soutenue et encouragée après ma fracture, au cours de la lente reprise de la course, notamment sur la piste, ce qui n'a pas été facile. Entre la peur de me blesser à nouveau, les douleurs, le cardio et la forme qui ne reviennent pas vraiment, un mental assez moyen, ces encouragements m'ont fait du bien.

Et pour nous soutenir dans l'effort, sous le soleil, dans la chaleur et dans le vent, Bhel et Jean-Paul étaient au départ. Bhel a immortalisé le moment et Jean-Paul a tenu à nous accompagner, autant dire qu'il y avait un peu de pression!

Petite montée d'adrénaline avant le coup de pétard et c'est parti! Élisa, Fred et Jean-Paul sont devant, je reste derrière, prudemment, sachant assez bien que le rythme ne pourra pas être soutenu à cause de l'absence de foncier cet hiver. Finalement, emportée par la course et assistée par Jean Paul, j'avance et passe au 5ème km en 21'30, dans mes temps habituels. Malheureusement, et c'était prévisible, je perds très vite la cadence et s'ensuit une lente dégringolade si bien qu'au 8ème km, ça n'avance plus et au 9ème,  je suis à l'arrêt à côté d'un Jean-Paul qui trépigne et crie au scandale quand Élisa et Fred nous dépassent! Jean-Paul aura beau tempêter et essayer de me faire réagir, rien n'y fait,  je choisis de finir la course sans me rentrer dedans. Je ne veux pas exploser et souhaite garder un bon souvenir de l'épreuve, quitte à recommencer à me battre sur les prochaines courses.

Finalement, la course se termine, le chrono n'est pas folichon, 47'21, avec presque 4mn de plus que l'année dernière sur le même parcours, quand même!! Cela peut paraître insignifiant mais au moins, une crainte est levée, je peux courir à nouveau 10km sans problèmes physiques, c'est déjà ça!

Alors bien sûr, le dimanche après-midi, je ne faisais pas la maline mais bon, ça reviendra et l'essentiel était ailleurs: nous avons passé un bon moment tous ensemble qui récompense les entraînements du mercredi et du dimanche sur la piste. S'amuser à plusieurs, de surcroît sur une course, c'est aussi cela l'esprit du sport, non?!

Encore un grand merci à tous et vive l'esprit de l'Asphalte!!

Maria à Vincennes, Elisa au Plessis, et Pierrot le fou

 

Seule au Plessis (Elisa)

Elisabeth Oliveira, seule représentante du club aux 10km du Plessis-Trévise. Heureusement, il y avait Gégé pour partager un peu de son émotion : 130ème, 3ème VF1 en 49’00’’, et un podium.

 

Papy dans les Vosges

Des news de Pierrot le fou : Depuis une quarantaine d’années, en compagnie d’anciens collègues de l’air liquide, je randonne « cyclo » pour assouvir une autre passion : la chasse aux cols routiers. Plus de 1000 différents dans ma gibecière à ce jour. Cette année, nous retrouvons les Vosges après avoir rallié « vélocipèdement », en 4 jours, Brie-Comte-Robert à la Bresse. L’an prochain, nous prévoyons d’investir la région des gorges du Tarn.

A bon entendeur, salut…

 

Partager cet article

Published by Maria, Papy & Co
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 22:24
Sortie club à Thoiry

Nadine Devigne, la lionne, rugit. D’autres l’ont presque appelée Nathalie. A 9 heures, la horde s’élance. La lionne part en chasse.

Dans la savane, les animaux fuient. La lionne a faim. Elle veut MANGER.

Les Oryx, les plus rapides, ont la vie sauve. Après 16 km de course dans les folles herbes, quelques côtes, sous-bois et cultures :

Philippe Delacroix

14ème, 4ème VH1

En 1h07’01’’

Fernand Gontier

55ème, 13ème VH2

En 1h19’33’’

Jean-Michel Objois

31ème, 6ème VH2

En 1h14’01’’

François Pierrang

76ème, 17ème VH2

En 1h23’15’’

Arnaud Racine

40ème, 15ème SH

En 1h16’22’’

 

 

 

3 Antilopes auraient bien fait le dessert de la lionne.

Isabelle Corneille

81ème, 2ème VF1

En 1h23’46’’

Bhel Rolland-M

112ème, 3ème VF2

en 1h28’42’’

Maria Peron

106ème, 4ème SF

En 1h27’29’’

 

 

 

Mais c’était sans compter un Addax qui égara sa concentration.

Frédéric Coler

107ème, 7ème VH3

En 1h27’30’’

 

 

 

Le marsupilami utilise comme à son habitude sa queue comme un leurre. Peut-être quelques morsures, mais le ventre de la lionne reste désespérément vide (l’auteur de ces lignes s’excuse platement auprès de tous les lecteurs non-avertis qui sont à la lecture de ces lignes choqués. Cette histoire est une pure fiction dont seuls les personnages sont réels).

Philippe Simonet

121ème, 9ème VH3

En 1h29’55’’

 

 

 

S’en suit une débandade (tu m’étonnes !). La jungle est en folie, court de tous côtés, laisse cuir, plumes et sueur dans cette cavalcade. Un peu de fraicheur au départ a vite fait place à une atmosphère plus tropicale.

Benoît Bourgoin

133ème, 49ème VH1

En 1h31’09’’

Laurent Fontaine

149ème, 53ème VH1

En 1h33’39’’

Patrick Rolland M.

138ème, 26ème VH2

En 1h32’09’’

Eric Raphenne

156ème, 32ème VH2

En 1h34’34’’

Marie-Françoise Meunier

148ème, 6ème VF2

En 1h33’39’’

Fati Saland

163ème, 10ème V1F

En 1h36’12’’

Puis voilà la lionne.

Nadine Devigne

169ème, 7ème VF2

En 1h36’53’’

 

 

 

Pas nécessaire de rester tapis, il suffit de garder ses arrières pour que la lionne vous ignore.

Nicolas Mercouroff

195ème, 42ème VH2

En 1h42’18’’

Denise Corbillon

222ème, 2ème VF3

En 1h48’12’’

Maria Pacheco

196ème, 14ème VF2

En 1h42’19’’

Daniel Corbillon

223ème, 15ème VH3

En 1h48’13’’

Eugénie Alvès

197ème, 14ème VF1

En 1h42’21’’

Isabelle Morisson

240ème, 28ème VF1

En 1h56’57’’

Angela Rasinariu

207ème, 15ème VF2

En 1h44’26’’

Valérie Richard

244ème, 23ème VF2

En 2h05’43’’

Frédérique Théraube

220ème, 19ème VF2

En 1h47’37’’

Nathalie de Roo

245ème, 24ème VF2

En 2h05’46’’

Mais où sont passés…la lionne les régurgite 3 jours plus tard. (Ce n’était pas la lionne qui avait la digestion difficile et un coup de fatigue à faire passer !)

Marco Deluppi

86ème, 31ème VH1

En 1h24’54’’

Fabienne Debailleux

226ème, 23ème VF1

En 1h49’22’’

Saïd Chachoua

94ème, 6ème VH3

En 1h26’07’’

Magali Gontier

236ème, 22ème VF2

En 1h53’53’’

Nathalie, l'homonyme de Nadine (ou presque) met plus de temps à réapparaître. Quelle frayeur! quelle rancoeur a du avoir la lionne!

Nathalie Duterte

158ème, 9ème VF1

En 1h35’01’’

 

 

 

Finalement, tous les animaux de la savane se retrouvent autour d’une oasis de bulles pour fêter la victoire de leur présidente aux 24 heures le week-end précédent. Merci également à Valérie Richard, organisatrice de cette sortie, sans laquelle la lionne aurait peut-être trouvé une proie qui l’eut satisfaite.

---
réalisé par Victor Delacroix
 
 

Vidéo du départ réalisée par Victor

Sortie club à Thoiry

Partager cet article

Published by jean-Michel
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 22:18

Mes 10 bornes de la St Médard (Brunoy). A la saint Médard, mon dieu qu’il a plu…, comme le chantaient les frères Jacques au siècle dernier. Que nenni ma brave dame, un soleil printanier nous inonde encore sur le coup de 19h, départ du 5km pour une boucle en forêt de Sénart (la Bronnoyenne). Un aller-retour à VTT de 3heures sert d’échauffement et de récupération.

Un retour tardif après une activité physique plutôt intense, et on est certain d’un sommeil réparateur quelque peu agité. Qu’importe, demain c’est Versailles !! départ de ma rando cyclotouriste annuelle. Cette année, direction les Vosges. Près d’un millier de kilomètres au programme…

Ah, j’oubliai ! 5km, 33’35s. 1er V5 et surtout à la revoyure à l’Oxytrail, course club du 28 Juin (parc du château de Champs sur Marne), et pourquoi pas également au 14 Juillet à Dammartin sur Tigeaux.

Partager cet article

Published by Le doux-dingue, Papy
commenter cet article