Dimanche 14 décembre 2014 7 14 /12 /Déc /2014 21:15

Relais cross 1

Notre relais cross a eu lieu ce matin avec 36 équipes participantes. Nous remercions l'AOC CHARENTON et sa présidente Emma qui a su motiver ses troupes qui ont répondu présentes à notre invitation et que nous sommes très heureux d'avoir accueillies sur cet exercice.

Le stade et le circuit étaient très animés grâce à vous et je vous remercie pour votre participation et l'ambiance qui régnait. La météo était au rendez-vous malgré l'humidité du brouillard. Le fidèle petit goûter après relais cross était le bienvenu et nous remercions l’Azur Olympique Charenton pour les viennoiseries et les gâteaux qui ont été très appréciés. J'en profite pour remercier également nos bénévoles toujours très professionnels (installation, chrono, signaleurs, pointeurs, photo ...) et les pâtissiers / pâtissières pour leurs réalisations et les boissons chaudes...les résultats et les premières photos ci-dessous :

 Relais-cross_2.png

 

 

 

 

 

 Relais-cross_3.jpg

           Relais cross 6Relais-cross_5.jpgRelais-cross_4.jpg

Place

Temps

Equipier 1

Equipier 2

Km/h

1

26’36’’

Philippe Delacroix

Samir Boudjelal

17,820

2

28’34’’

Christophe Perrot (Azur)

Nazaire Léger

16,593

3

28’52’’

Jeff Darmon (Azur)

Laurent Rica (Azur)

16,420

4

29’09’’

Farid Baha

Bernard Pironnet

16,261

5

29’12’’

Fabrice Tartaglia

Romain Herbillon

16,233

6

29’13’’

Jean-Pascal Chalard (Azur)

Manuel Soares (Azur)

16,224

7

29’25’’

Philippe Le Gac

Thierry Lardenois

16,113

8

29’29’’

Joël Nicolas

Philippe Hugault

16,077

9

29’52’’

Christophe Ollivier

Jérôme Glachant

15,871

10

30’00’’

Nicolas Mercouroff

Daniel Cossec

15,800

11

30’36’’

Ana Perez

Luis Perez

15,490

12

30’40’’

Stéphane Decubber

José Lavrador

15,457

13

30’55’’

Philippe Renaud

Jean-Yves Cardella

15,332

14

31’08’’

Arnaud Rochefort (Azur)

Jean-Christophe Bonilla

15,225

15

31’32’’

Christian Pallandre

Frédéric Coler

15,032

16

31’40’’

Benoît Bourgoin

David Bedel

14,968

17

32’05’’

Isabelle Corneille

Jean-Marc Richard

14,774

18

32’20’’

Geneviève Jourdin (Azur)

Isabelle Bonnet (Azur)

14,660

19

32’28’’

François Obriot

Fayçal Balit

14,600

20

32’33’’

Filipe Rodrigues

Benoît Etié

14,562

21

32’54’’

Laurent Pierre

Pascal Clément

14,407

22

33’15’’

Gillet Gonnet (Azur)

Jean-Marc Mitaine (Azur)

14,256

23

33’50’’

Elisa De Oliveira

Florian Germond

14,010

24

34’08’’

Michèle Pironnet

Jean-Michel Objois

13,887

25

34’47’’

Raoul Ripa

Daniel Corbillon

13,627

26

34’48’’

Patrick Rolland-Monnet

Philippe Randier

13,621

27

35’48’’

Francisco Castillo (Azur)

Jean-Pierre Picou (Azur)

13,240

28

36’18’’

Jean-Michel Corty

Bernard Brient

13,058

29

36’36’’

Marie-Françoise Meunier

Sylvie Barlier

12,951

30

37’34’’

Nathalie Duterte

Béatrice Wenclaw

12,618

31

38’30’’

Michel Robert

Flora Yahiaoui

12,312

32

39’50’’

Pascal Page

Muriel Podolak

11,900

33

41’52’’

Palmira Carrasco

Denise Corbillon

11,322

34

43’33’’

Myriam Lardenois

Nathalie De Roo

10,884

35

44’04’’

Valérie Richard

Isabelle Morisson

10,756

36

45’08’’

Ismahanne Ettijani

Sophie Jaffre

10,502

Par Valérie Vallon, pour le bureau
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 10 décembre 2014 3 10 /12 /Déc /2014 20:56

Ce soir, deux Asphaltiens ont été honorés par le Ministère, qui leur a attribué la Médaille de Bronze de la Jeunesse et des Sports.

Gloire à Jean et Gérard !

P1050335.JPG

Par Christian Plat
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 10 décembre 2014 3 10 /12 /Déc /2014 20:49
Pour la 3ème fois en en 7 ans l’Asphalte a déserté le macadam valdemarnais pour, certes, aller se mesurer aux coureurs champenois mais aussi et surtout pour une bonne cause, apporter sa contribution à l’action des jeunes de Troissy-Bouquigny (Marne) qui s’évertuent depuis de nombreuses années à collecter des fonds pour l’AFM à l’occasion du Téléthon. Ils se sentent particulièrement concernés et leurs efforts seront récompensés cette année encore car ils auront récolté la somme rondelette de 18.260 €.
Olivier.jpg
Cette année le déplacement avait été organisé de main de maître par Valérie Richard. Voyage en car, épreuve sportive sélective, dégustation de la spécialité locale dans une mairie spécialement ouverte pour nous, voyage de retour coupé par un repas pris en commun au Campanile… que du bonheur pour la trentaine d’Asphaltiens satisfaits et le faisant savoir dans le car !
 
L’accueil de nos hôtes du jour y était pour quelque chose : la gentillesse, la disponibilité, la volonté de nous faire plaisir étant omniprésents.
 
Le parcours du « à peu près 10 km » est pour le moins « hard ». Tous ceux qui ont déjà fait le déplacement s’en souviennent. Au contraire des trailers les routards n’ont pas l’habitude de parler de dénivelé mais 200 m de positif et bien entendu autant de négatif sur une épreuve de 10 km, dixit les montres GPS les plus perfectionnées, ce n’est pas dans le Val de Marne qu’on trouve ça tous les jours. Ce profil particulier n'a pas empêché Olivier de briller, remportant le scratch de haute lutte, nous faisant davantage remarquer comme si la présence d'un marsupilami kényan ne suffisait pas !
 Philippe.jpg
Que ceux qui avaient déjà couru Troissy ne se prennent pas trop la tête en comparant leur performance passée et celle réalisée ce week-end. Le parcours de la première boucle dans le village avait été rallongé de 400m pour se rapprocher des 10 km le plus possible. Une mesure Google Earth effectuée le plus précisément possible donne 9.850m cette année contre 9.450 m les années précédentes.
 Anne.jpg

Olivier Catrou

1er

En 36’16’’

Daniel Cossec

28ème, 6ème VH2

En 45’00’’

Isabelle Corneille

29ème, 2ème VF1

En 45’01’’

François Pierrang

36ème, 8ème VH2

En 46’04’’

Jean-Marc Richard

41ème, 11ème VH2

En 46’57’’

Daniel Corbillon

47ème, 2ème VH3

En 47’52’’

Christian Pallandre

50ème, 3ème VH3

En 48’49’’

Florian Germond

53ème, 17ème SH

En 49’02’’

Laurent Fontaine

55ème, 16ème VH1

En 49’07’’

Gérard Omnès

58ème, 4ème VH3

En 49’37’’

Nadine Devigne

72ème, 6ème VF2

En 53’46’’

Marie-Françoise Meunier

73ème, 7ème VF2

En 53’47’’

Nathalie Duterte

77ème, 4ème VF1

En 54’57’’

Anne Stilhart

78ème, 8ème VF2

En 55’00’’

Philippe Daugeard             

80ème, 7ème VH3

En 55’02’’

Fatima Saland

87ème, 6ème VF1

En 56’33"

Maria Pacheco

91ème, 9ème VF2

En 59’31’’

Eugénia Alves             

92ème, 7ème VF1

En 59’32’’

Denise Corbillon

94ème, 1ère VF3

En 1h01’30’’

Angela Rasinariu

95ème, 10ème VF2

En 1h02’00’’

Valérie Richard

98ème, 11ème VF2

En 1h03’54’’

Isabelle Morisson

101ème, 8ème VF1

En 1h06’10’’

Pierre Koch

105ème, 1er VH5

En 1h11’20’’

         
   
Par L'amiral
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 10 décembre 2014 3 10 /12 /Déc /2014 20:46

SAINTELYON 6 décembre 2014 – 72 km 1800m+ - (1ère étape du TTN 2015 trail tour national appris à ma grande surprise la veille de la course)

 

Valerie-fatiguee.jpgSuite à l’annulation de mon 24h début octobre une semaine avant pour cause de tendinite du tendon rotulien ça a été très difficile.  Mon entraineur Philippe PROPAGE me conseille de reprogrammer une course en fin d’année pour profiter de cet entrainement. Mais l’arrêt de 3 semaines, et les séances de kiné ne font quasi rien. Après un coup de mou mi-octobre et  la reprise le weekend avant le relai Paris-Verdun je me suis décidée pour la SAINTELYON (j’avais vu l’Origole aussi).  Profil roulant  quand même…

Entrainement : 15 séances en 3 semaines dont une semaine avec 2 sorties longues. Soit 4 sorties longues dont 3 avec du dénivelé entre 500 et 600 m. 4 séances de VMA, 3 de seuil et 4 de côtes.

Difficile de faire mieux entre le travail, s’économiser et éviter que l’inflammation s’aggrave suite à mon problème de déséquilibre du à mon entorse de juin mal soignée et corrigée par le podologue avec des semelles 10 jours avant. Comme quoi les blessures en emmènent d’autres…

Finalement j’étais très contente d’être sur cette ligne. L’attente de 3h avant le départ était assez longue. Après avoir pris quelques infos, je me suis dirigée vers la ligne de départ environ ¾ heure avant minuit, heure de départ de la première vague pour les coureurs valant entre 7h et 9h. Faut être réaliste, vu la boue annoncée, je préférais me placer dans la première vague. Attente sous la pluie pendant 45 minutes mais sans sensation de froid. Nous commencions à nous serrer.

Même si j’avais à l’esprit moins de 9h, peu importait finalement, j’attendais de voir comment aller réagir mon genou, et le reste.

Météo annoncée jusqu’à -8°C avec les rafales, la pluie, la neige sur le parcours qui sera en fait de la boue vu le nombre de passage.

3 couches sur le dos, j’ai eu une sensation de très chaud dans les 8 premiers kilomètres. Après sur le reste du parcours je n’ai jamais eu chaud, même parfois en montée je me forçais à ne pas marcher pour ne pas être frigorifiée.  Bonnet, 2 paires de gants, un tour de coup que je remontais sur les crêtes pour protéger les ORL.

Les ravitos sont arrivés assez vite chacun et les tentes surchauffées étaient tentantes mais le travail se passait dehors alors il ne valait mieux pas trop trainer surtout que les sorties des tentes sont risquées à chaque fois. Eau et Nutrathlétic pêche.

J’ai commencé à avoir vraiment mal à mon genou droit à cause de la boue vers le 2ème ravito Saint Catherine 27ème km. Je me suis dit « est-ce que j’arrête ? » « Comment est-ce que je vais finir encore ? » « Blessée, mais blessée comment ? » Je me suis rappelée toute cette saison 2014 qui finalement ne me laisse pas un souvenir satisfaisant, et je me suis dit que je ne devais pas arrêter, continuer, prendre en compte les douleurs mais le mental était le plus fort. Et je me suis dit que de toute façon le corps allait compenser, ce qu’il fait souvent même si nous ne nous en rendons pas compte.

Et effectivement, après plusieurs kilomètres j’ai constaté que le côté gauche faisait son travail et les premières douleurs sont arrivées sur le genou gauche, le périos et la voute plantaire.

Les passages suivants annoncés étaient dangereux aux niveaux des descentes dans les bois car les chemins avaient été ravinés laissant sortir les cailloux qui étaient recouverts par les feuilles, et cette boue encore et toujours.

Je n’ai pris aucun risque coté descente, je ne voulais pas me retordre la cheville que j’ai renforcé la semaine avant et je pense que ce petit protocole a été des plus efficaces. Voilà c’est passé super vite jusqu’à cette douleur juste avant le dernier ravito sur le flanc gauche. Difficulté à respirer et repliée sur moi-même, je me suis demandé si je m’arrêtais mais le ravito du 60 était passé et j’aurai dû faire demi-tour. Peu importe comment je finissais mais l’arrivée était devant. J’espérais toujours faire moins de 9h, et j’étais dans la bonne allure avec les autres coureurs, tant dans les montées que les descentes.

J’ai tenu, je me tenais les bras sur la ceinture du porte gourde, surtout les montées sans souffle, c’était très pénible. J’ai su que c’était un problème de cote car j’avais déjà eu une cote enfoncée sur la reco de l’ultra ardéchois.

Dernière descente tranquille et les 3 derniers kilomètres sur les quais et à plat ont été très long. Je voulais relancer mais le souffle n’était pas là. Un gars m’a attendu. Je l’avais relancé dans les derniers kilomètres. Je lui ai dit que je devais ralentir que ça n’allait pas et nous avons franchi ensemble cette ligne, dans la douleur. La joie et les larmes …

8h46’18. 954ème scratch, 21ème SF, 34ème féminine, une belle remontée à partir de Saint Catherine (classée 1500…). Et une inflammation à chaque genou, me reste plus qu’à me soigner. La visite chez l’ostéo après la course m’a confirmé ma cote fissurée, et 1 à 2 mois d’arrêt …

Vive 2015 pour de nouvelles aventures et sensations …

Par Valérie Vallon
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 7 décembre 2014 7 07 /12 /Déc /2014 18:33
    
     
Thiais c'est quelque chose... 
Thiais-1.jpgLa course permet de savoir que le mauvais temps s'installe : la neige ou la glace et, si affinités, la pluie ou le froid. C'est aussi une organisation hors pair qui cette année innovait avec l'envoi des dossards à domicile (supplément de 4 euros) et un tirage au sort d'un lot superbe (une Peugeot 108 neuve). Grâce aux puces qui avaient avantageusement remplacé l'arrachage des dossards. Plus facile. Un gros point à revoir, cette année, avec l'organisation de la consigne tout à fait défectueuse. Un rangement en désordre a suscité l'invasion des coureurs à l'arrivée dans le plus grand désarroi de tous.
Puisqu'il fait froid à Thiais l'astuce était de s'échauffer en salle, dans les coursives du premier étage, bien pratiques. Dès le début de la course il faut avoir le pied sûr car les glissades sont possibles, les dérapages pas toujours contrôlés et l'arrivée sur la piste au son des flonflons de l'orchestre quelquefois grave. Mais c'est un rituel et c'est pourquoi nous le demandons.
Deux courses adultes, une de cinq, une de dix kilomètres et plus de 2500 coureurs rassemblés dans une lutte ambitieuse car il y a des dizaines de coupes et de belles et grosses médailles à gagner.
Sur le cinq kilomètres, Daniel Perrin était de retour, ayant sauté l'étape de Troissy organisée la veille de main de maître par Valérie Richard et il était venu là pour souffrir c'est-à-dire pour aller vite. Un grand retour pour lui, après seulement deux sorties depuis quelques mois. Pierre Koch et Béatrice Wenclaw revenus de Champagne assez tard dans la nuit avaient aussi préféré le tour simple plutôt que les deux boucles. En plus on avait rajouté quelques dizaines de mètres pour faire durer le plaisir, avait-on annoncé au lancement de la course, sous les yeux et avec la participation avisée de Murielle Hurtis, à jamais championne du monde d'athlétisme.
Sur le dix kilomètres outre les flèches habituelles du groupe asphalte qui n'aiment pas s'attarder sur les routes, Elisa Oliveira conduite par Frédéric Coler qui anime les entrainements Asphalte du Tremblay, le mercredi à 18 h 15, s'était présentée après avoir réussi une excellente Mirabal.
THiais-2.jpg
Là elle réalisait, sur un parcours plus rapide un excellent chronomètre lui permettant de se qualifier en moins de 48 minutes, si elle désire obtenir une licence compétition, sur  l'épreuve des dix kilomètres des prochains championnats de France du 19 avril à Aix-les-Bains. Pas besoin de souligner qu'elle reléguait une grande partie du peloton loin derrière où Nadine Devigne, rescapée de la folle journée champenoise avait arboré, comme Béatrice Wenclaw et Muriel Podolac, toute jeune nouvelle, le plaisir de courir dans le plus beau des déguisements possibles. Coup d'essai réussi n'est pas assez dire.
Très chaude ambiance enfin au tirage au sort car après les remises des récompenses dix-huit cents personnes étaient massées, selon nos estimations, dans le gymnase où M. le Maire puis le Directeur Peugeot ont annoncé successivement six gagnants (trop tôt repartis !) avant de trouver le septième, présent et titulaire du permis de conduire, qui partait à quatre roues ! Hélas pour Michel Robert, souhaitant peut-être repartir en Peugeot, qui avait fait l'impasse sur Troissy pour favoriser ses chances au tirage, il ne fut pas nommé.
Thiais-3.jpg
Dominique Bontoux, Gérard Omnès, Jean Sparhubert, arrivés à sept heures du matin marquaient la présence de l'organisation et du club, il faut aussi le souligner.
 
 
 
Sur 5km :
 
Daniel Perrin
57ème, 5ème VH3
En 22’37’’
Pierre Koch
224ème, 1er VH5
En 33’31’’
Béatrice Wenclaw
109ème, 4ème VF2
En 26’55’’
           
           
           
Et sur 10km :
Bernard Pironnet
148ème, 14ème VH2
En 38’16’’
Christian Pallandre
816ème, 27ème VH3
En 48’25’’
Laurent Mathieu
248ème, 36ème VH2
En 40’03’’
Michel Robert
1046ème, 222ème VH1
En 51’21’’
Frédéric Coler
762ème, 24ème VH3
En 47’38’’
Nadine Devigne
1609ème, 81ème VF1
En 59’13’’
Elisabeth Oliveira
763ème, 36ème VF1
En 47’39’’
Muriel Podolak
1610ème, VF2           
En 59’13’’
Cross du Coq à Pontault Combault, sur 8030m

Richard Fraile

39ème

En 32’42’’

Philippe Le Gac

69ème

En 34’48’’

Résultats de Troissy et peut-être autres réjouissances à suivre...
Par Valérie Vallon
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

News

  ---  ---

Relais du Tremblay

1 ère édition 

9 nov. 2014

Tract affiche

10 réflexes en Or

Sport et santé

Images Aléatoires

  • DSC00358
  • Week-end-club-chez-les-ch-ti-097.jpg
  • P1020678
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés