Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

O TEMPS SUSPENDS TON VOL !

Face au lac du Bourget, le plus grand de France, regardés par les Alpes de Savoie il n'y a pas que les poètes qui soient inspirés, il y a aussi les chronomètres. En l'occurrence ceux qui veillaient sur le couple vert et violet, Bhel M. / Christian P, qui venaient honorer leur qualification au Championnat de France. Parcours magnifique, rives sauvages et oiseaux de proie au ciel rien ne manquait pour la gloire des équipes et des coureurs engagés.

 

Il y a toujours une émotion, confinant aux yeux mouillés, lorsque l'on s'élance dans le peloton bleu-blanc-rouge. L'instant est important comme l'est celui des finales de cross-country en hiver ou le sera celui du championnat de France du semi-marathon en octobre, en Martinique. Porter le maillot du club à côté de ceux venant de Provence, de Picardie ou de Bretagne c'est quelque chose qui ne s'oublie pas d'autant que, quelles que soient les circonstances, on se plait à aller au plus vite.

 

Trois courses étaient organisées dont la plus réussie fut celle des dames qui partait à dix heures. Ribambelle multicolore comprenant quelques championnes aux maillots verts d'Erythrée elles favorisèrent la levée du soleil, jusque - là un peu chiche. Bhel y fut à son avantage, comme bien souvent, en mettant en application une préparation solidement calculée et terminant première du val-de Marne dans sa catégorie.

 

Juste avant la course des Juniors (limite de qualification 37 minutes aux dix kilomètres) et des vétérans (à partir de 40 ans) fut comme lancée par un boulet de canon. Une première partie en légère déclive précédait le retour, vent debout, avec quatre petites bosses assez agréables pour s'étalonner. Heureusement l'arrivée sur un long tapis rouge devant l'aquarium du lac comblait les plus désireux d'en découdre.

 

Que ceux qui le peuvent et se qualifient n'hésitent pas à s'aligner en Martinique en octobre prochain, la FFA a fait un effort particulier pour proposer un coût de voyage allégé et sinon se préparent pour l'an prochain car plusieurs équipes avaient affrété un minibus sept places qui pourrait bien nous convenir aussi au vu des pointes acérées qui nous ont rejoint depuis quelques temps.

 

Retour sans problème de cette sortie de douze cents kilomètres en visitant quelques instants la Suisse car Marie, notre accompagnatrice experte et conductrice souriante capable de miracles en tout genre nous proposa ce petit détour bien agréable vers Genève. Il est des fins de semaine qui font rêver comme il est des courses où l'on se sent bien. Nous avions les deux. Heures propices suspendez votre cours....

 

Ch.

 

 

O TEMPS SUSPENDS TON VOL !

Partager cet article

Commenter cet article