Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Championnatsdu monde "Masters", Lyon, août 2015

Championnatsdu monde "Masters", Lyon, août 2015

Du 4 au 16 août se sont déroulés à Lyon les « Championnats du monde vétérans », nom certes un peu pompeux pour une compétition où il n’est pas nécessaire d’avoir réalisé une performance qualificative pour participer mais où les performances des médaillés sont plus qu’impressionnantes.

 

Toutes les spécialités de l’athlétisme sont représentées (du sprint aux épreuves combinées en passant par les sauts, les lancers, la marche et le hors stade). Les catégories s’échelonnent de 5 en 5 ans comme souvent à l’étranger et on est considéré « Master », la nouvelle appellation des vétérans, à partir de 35 ans. A noter d’ailleurs que les performances des 40/44 ans et parfois celles des 45/49 ans sont souvent supérieures à celles des 35/39 ans.

 

A l’issue de ces championnats on compte 65 pays médaillés, la France (pays organisateur) terminant d’une courte tête devant l’Allemagne.

 

Je me contenterai d’évoquer les distances qui nous voient évoluer au sein du club. Malgré la chaleur qui régnait sur la région Lyonnaise à cette période 7 records du monde ont été battus dans les spécialités qui nous intéressent, essentiellement sur le semi-marathon.

10 000 m F 55/59 ans : Silke Schmidt (Germany) 37’06’’

Semi-marathon F 35/39 ans : Géraldine Simbola (France) 1h19’11’’

Semi-marathon F 55/59 ans : Silke Schmidt (Germany) 1h20’26’’

Semi-marathon F 70/75 ans : Lavinia Petrie (Australia) 1h41’52’’

Semi-marathon H 65/70 ans : Mario Vargas (Chile) 1h21’07’’

Semi-marathon H 70/75 ans : Albert Anderegg (Switzerland) 1h25’11’’

Semi-marathon H 87/89 ans : Christian Larcher (France) 2h11’03’’

 

Certains records du monde n’ont pu être ne serait-ce qu’approchés tant ils sont d’un niveau hors du commun.

Par exemple sur le marathon hommes : 2h19’29’’ chez les 50/54 ans, 2h25’56’’ chez ceux de 55/59 ans ou 2h54’48’’ chez les 70/75 ans et sur le semi : 1h08’52’’ en 50/54 ans, 1h17’28’’ chez les 60/64 ans ou 1h36’46’’ chez les 75/79 ans.

Des records féminins impressionnants également sur marathon : 2h31’05’’ chez les 50/55 ans, 3h02’50’’ chez les 60/65 ans et 3h53’42’’ chez les 75/79 ans !!! Sur le semi : 1h23’14’’ dans la catégorie des 50/55 ans, 1h37’29’’ dans celle des 65/69 ans et 2h12’27’’ chez les 80/85 ans.

 

A noter qu’une Française bien connue des plus anciens d’entre nous s’est illustrée sur le semi où elle remporte en 1h28’25’’ l’épreuve dans la catégorie des 60/64 ans à 4’’ du record du monde (1h28’21’’). Il s’agit de Chantal Langlacé, multiple sélectionnée en équipe de France et pionnière du marathon dans l’hexagone.

 

Que ces perfs extraordinaires ne vous découragent pas mais au contraire vous prouvent que les années qui passent ne sont certes pas un avantage mais qu’une hygiène de vie et un entrainement sérieux permettent encore d’évoluer à un niveau plus qu’enviable, quelle que soit la catégorie.

 

Article écrit avec la complicité de Papy Koch qui souhaitait participer à cet évènement et qui en a été privé par la faute d’une douleur au genou survenue lors des derniers entrainements.

 

Championnatsdu monde "Masters", Lyon, août 2015

Partager cet article

Commenter cet article