Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Stage Megève 2015, que du bonheur !

Du 23 au 30 août une vingtaine d’Asphaltiens s'est retrouvée sur les hauteurs de Megève, à Rochebrune (1750 m) plus précisément. Ce séjour devenu un rituel pour les plus assidus s’est révélé être un bon, que dis-je, un excellent cru tant le bonheur de partager les instants magiques était perceptible à tous moments. Au passage un grand merci à jean Sparhubert de nous avoir ouvert les portes de ce chalet de l’ASMA (Action Sociale du Ministère de l’Agriculture) idéal pour un tel regroupement.

Tout d’abord une mauvaise nouvelle pour les habitués qui n’étaient pas présents cette année. Le restaurant de l’Alpette, situé au sommet de la côte du même nom surplombant notre chalet a brulé dans la nuit précédant notre venue. La fumée et l’odeur étaient encore présentes en fin d’après-midi lors de notre arrivée.

Dans le passé ce chalet était le but de nos luttes internes du petit matin. A 7 heures, avant le petit déjeuner, c’était à qui serait le plus rapide pour grimper cette côte de 1350m à 10% ! Cette année le cœur n’y était plus !

 

Le restaurant de l'Alpette en feu

Le restaurant de l'Alpette en feu

Nous avons assez peu couru lors de ce séjour, certains s’étant même abstenus complètement, mais les organismes étaient tout de même bien entamés au retour des randos souvent longues et parfois vertigineuse. J’en connais qui ont du prendre sur eux pour franchir certains passages frôlant le vide ou escalader des parois pratiquement verticales à l’aide de cordes prédisposées. Il est vrai qu’avancer sur un chemin en crête à peine assez large pour y poser les pieds avec 400 ou 500 m de vide de part et d’autre peut impressionner les plus sensibles au vertige. Dans ces cas-là le soutien des autres membres du groupe est déterminant et il n’a jamais fait défaut. N’est-ce pas Laurent ! Au retour au chalet Valérie, notre présidente, proposait à ceux qui avaient encore un peu d’énergie des petits exercices de renforcement musculaire qui laissaient des traces au réveil le lendemain matin !

La marche est haute, hein Laurent !

La marche est haute, hein Laurent !

Ces sorties journalières d’une huitaine d’heures, entre 1000 et 2500 m d’altitude n’auront certes pas fait de nous des champions en puissance mais nous auront préparés à affronter cette nouvelle saison dans les meilleures conditions. Certains ont profité de ce séjour en altitude pour s’initier au parapente et ont effectué leur premier vol… en duo, je vous rassure !

 

C’est une tradition le vendredi est consacré à la visite de Chamonix et au village de l’UTMB. Nous avons eu le plaisir d’y croiser Philippe Le Gac (vaillant finisher de la course) quelques heures avant le départ. Thierry Lardenois (autre héros) nous a rassuré sur sa forme et confié ses angoisses par téléphone à quelques minutes d’entamer sa dernière sieste avant le grand défi.

En route vers le Mont Joly 2525 m

En route vers le Mont Joly 2525 m

En résumé le cadre est toujours aussi magique, Francine et Yvan qui nous accueillent au chalet toujours aussi sympathiques, la table toujours aussi bien garnie, le profil des randos toujours aussi« hard » et l’ambiance toujours aussi conviviale ! Que du bonheur ! A l’année prochaine.

 

Album photo collectif en suivant ce lien : https://picasaweb.google.com/111400090003628054503/Megeve201502?authuser=0&feat=directlink

 

Partager cet article

Commenter cet article