Asphalte 94 - Notre devise "Courir pour le Plaisir"

La boucle du diabète (et autres vacations du Week-end)

Mens in black

Mens in black

Par Eric Raphenne

Pourquoi, d'après moi fallait-il être présent soit comme coureur soit comme bénévole, pour cette seconde édition de la boucle du diabète 2016 :

  •       --- Avant tout, pour une belle et bonne cause.
  •       --- Pour David Limousin, organisateur de cette belle fête, de plus Asphaltien et directement concerné par ce fléau.
  •       --- Pour une organisation parfaite avec des bénévoles très sympathiques et aux petits soins pour les coureurs tout au long des 6 heures.
  •       --- Pour faire mieux que la première édition, grande réussite avec près de 1500 participants, soit 3 fois plus, bravo la com .....
  •       --- Pour courir à la maison, le bois de Vincennes, avec un parcours tout en sous-bois.
  •       --- Pour le reversement intégral des inscriptions des différentes courses à la recherche de cette maladie (plus de 10 000 €).

             ........ Et pourtant du club, nous n'étions pas très nombreux:

                       Stéphane Decubber et moi sur les 6 heures en solo.

                       Monia sur les 6 heures en relais avec des copines.

                       3 Asphaltiens sur le 10 km (sur 800 coureurs).

                       Sur la course des jeunes et de la marche, pas grand monde non plus. 

                       Et une dizaine de bénévole.

Alors vacances scolaires, évènement un samedi après-midi, pas assez d'information interne au club !!!!

Samedi 11 heures, départ de la première course de la journée avec une cinquantaine d'équipe pour le relais et 26 coureurs en solo et ce à partir de l'esplanade du château de Vincennes, lieu du village, du départ, de l'arrivée et des zones de passage de relais.

La boucle faisait 3.300 km uniquement sur allées forestières et sous-bois, parcours champêtre et bucolique sous une température clémente pour nous, moins pour les signaleurs sous un ciel nuageux

N'ayant pas couru depuis 15 jours suite à un mollet douloureux survenu lors du stage Ardéchois, je prends le départ de ces 6 heures, un peu pessimiste sur la suite et ce malgré le strapping et les chaussettes de contention afin de maintenir le plus possible ce mollet, donc pour moi une seule solution pour aller au bout, c'est de partir comme un diesel en gardant une allure régulière, sans marcher et le mental fera le reste tout en sachant pourquoi nous sommes là.

Un peu esseulé de 11 à 14h15, nous avons pu ensuite au fil de la journée être rejoints d'abord par les coureurs de la course des jeunes puis la marche avant d'être happés avec la meute des 700 coureurs du 10 km. Très beau timing de la part David.

Dans le dur après 5 heures de course, mais un mollet qui tenait le coup, le ravitaillement qui nous était réservé était de plus en plus le bienvenue et vraiment que du bonheur pour moi quand notre Aurélia nationale, vice-championne du monde de trail et ancienne Asphaltienne, a fait sa récupération du 10 km en m'accompagnant pour la dernière 1/2 heure, quel honneur pour moi de passer la ligne d'arrivée avec elle après 44 km (22/26).

J'avais couru mon dernier 6 heures en boucle il y a 25 ans et vraiment quel bonheur de retrouver cette fusion entre coureurs de long, cela donne presque envie de faire un 12 heures, voir plus, toujours un petit encouragement et même plus quand on se fait dépasser, n'est-ce pas Stéphane, que j'ai dû voir me doubler à 3 ou 4 reprises.

Le bilan, 26 coureurs (dont 3 féminines) au départ, 26 finishers dont 3 diabétiques, respect !!!

Merci aux fidèles bénévoles Asphaltiens, à Dodo, Jean, Gégé, Alain sur la zone des passages, à Christian au ravitaillement, à Daniel et Denise, Nathalie, Edwige, signaleurs à l'entrée de l'esplanade pour leurs soutiens et nombreux encouragements.

Ravi et tellement heureux d'avoir participé à cette belle fête, réussite totale, bien méritée pour les organisateurs de l'association.

J'espère que ce compte rendu vous donnera envie pour 2017.

Distance parcourue du vainqueur: 69 km

Par Stéphane Decubber

Ce samedi 23 avril, j'ai participé à l'épreuve des 6 heures en solo des boucles du diabète.

Tout d'abord je tire un grand coup de chapeau aux organisateurs et à David Limousin, qui ont parfaitement réussi à allier organisation impeccable (impressionnant pour une 2ème édition !), convivialité (avec des bénévoles à la motivation sans faille pendant 6h) et solidarité. L'alternance des différentes courses amène un côté très sympathique et de l'animation, rompant la monotonie pour les coureurs de 6 h en solo. Et le parcours (quoiqu'un peu répétitif, mais ce n'était pas une surprise...) était très agréable. Un grand bravo donc !

Un grand merci ensuite à tous les membres de l'Asphalte présents comme bénévoles, coureurs ou supporteurs : vos encouragements chaleureux m'ont grandement aidé !

Pour ce qui concerne ma course, mon objectif était de courir à 10 km/h, soit 60 km en 6 h, pour faire un test de l'allure que j'aimerais tenir en 2017 sur les 100 km de Vendée. J'avais choisi de courir en alternant 14 minutes de course et une minute de marche, méthode que je pratique parfois à l'entrainement en sortie longue, mais que je n'avais jamais pratiquée en course. Cela a bien fonctionné et je pense que cela m'a aidé à me détendre régulièrement et à bien m'hydrater et m'alimenter.

Malgré un coup de mou pendant la 5ème heure, l'objectif est atteint avec 60 km en 5h54. Maintenant, objectif 100km en moins de 10h en 2017... Même si là tout de suite maintenant, l'idée de poursuivre au même rythme pendant 40 km de plus ne me paraît pas complètement évidente ;) ! Mais d'ici là j'ai encore du temps pour m'entrainer ...

Par Daniel Corbillon :

Ce dimanche 23 avril, David Limousin, membre de l’Asphalte 94 et cofondateur de l’association “Type 1 Running Team” organisait dans le bois de Vincennes sa désormais traditionnelle BOUCLE DU DIABETE.

Plusieurs épreuves étaient au programme, depuis les courses enfants jusqu’au 6 h en solo. Le montant des 1 300 inscriptions (plus de 10 000 € reversés intégralement) permettra de financer la recherche plus spécialement ciblée sur cette maladie.

Plusieurs Asphaltiens étaient présents, officiant soit en tant que signaleurs, coordinateurs des départs et arrivées ou préposés au ravitaillement. Nous aurions préféré que le ciel soit plus présent et le vent moins violent mais le sentiment d’apporter notre contribution à cette action rendait les conditions plus supportables !

Le maillot du club était également visible dans les différents pelotons  car deux des nôtres avaient pris le départ de l’épreuve des 6h dès la fin de matinée. Il fallait être vraiment courageux pour rallier l’arrivée car avec un effectif de 45 participants sur le circuit de 3,3 km cela se résumait la plupart du temps à une course seul avec soit-même.

Stéphane Decubber parcourt 59,4 km en 5h52’18’’ soit 10,12 km/h se classant 6ème et 1er senior.

Eric Raphenne blessé mais néanmoins présent 42,9 km en 5h53’35’’ soit 7,28 km/h termine 23ème.

Monia Arjouni était également présente au sein d'une équipe.

Sur le 10 km Francis Taïeb termine 160ème sur 622 arrivants en 51’

Patrick Rolland-Monnet qui accompagnait un ami moins sportif que lui se classe 458ème en 1h06’23’’

Quant à l’incontournable Papy Koch il se classe 502ème en 1h12’59’’

La distance était approximative, le départ quelque peu difficile compte tenu de nombre de participants, les coureurs doublés ralentissaient parfois les plus performants mais là n’était pas l’essentiel en cette occasion, les participants n’étant pas là pour faire un temps.

 Nous avons pu encourager au passage le mari et les enfants d’Edwige, récemment promue au rang de néo marathonienne, présents sur les autres épreuves. Quant à elle, elle soignait son genou quelque peu douloureux à un carrefour, apportant sa contribution à la réussite de l’organisation.

 A l’année prochaine David !

Quelques photos :

https://picasaweb.google.com/111400090003628054503/6277422469088407185?authuser=0&authkey=Gv1sRgCKqrsrT1kpuYiAE&feat=directlink

Aux 10km du bois de Boulogne :

Guillaume Pensier : Temps réel 45'25", temps officiel 51'08", 712ème  sur 3560, 78ème  V2 sur 215.

J'ai effectué cette course pour la 3ème année, mais ce sera sans doute la dernière ; qu'on en juge :

Je me suis pointé sur le "village" des organisateurs sur le coup de 9h, ce qui me semblait suffisant pour un départ programmé à 9h30. Je n'avais hélas pas noté que les dossards devaient être récupérés la veille et j'ai dû pleurer auprès des organisateurs pour obtenir le mien.

Après cela, il m'a fallu affronter une longue file d'attente à la consigne ; je n'avais pas encore déposé mon sac que j'entendais retentir le pistolet du starter ! il ne me restait plus qu'à me changer dans la précipitation et à me diriger vers la ligne de départ située à environ 500m de la consigne, ce qui m'a fait partir 5 bonnes minutes après le coup de pistolet.

Les licenciés étaient de toute évidence fort peu nombreux, environ 20% et encore. En revanche, on notait une profusion de maillots d'entreprise, ce qui m'a fait doucement sourire : les sociétés qui s'affichaient de la sorte sont plus connues pour leurs horaires à rallonge que pour leur amour du sport.

Cette "compétition" semble n'être qu'une vaste usine à fric ; l'année prochaine elle se fera sans moi et sans mes 20€.

Au Challenge du Val de Marne

Il nous l’avait caché : Olivier Catrou est en tête du Challenge du Val de Marne après les 10km de l'humarathon et de Cachan.

A la traine, mais pas tant que ça : Daniel Cossec 33ème, Arnaud Marie 34ème , Frédéric Coler 53ème, Jean-Paul Nortain 57ème , Daniel Perrin 58ème, Guillaume Pensier 62ème, Alain Waterschoot 63ème …Las gars : 6ème par équipe sur 25 clubs classés.

Chez les filles, on est pas si loin: Elisabeth Oliveira 5ème, Edwige Trotin 18ème, Michèle Pironnet 25ème, Maria Péron 45ème, Marie-Françoise Meunier 52ème, Bhel Rolland-M 70ème, Isabelle Corneille 77ème. 8ème  par équipe sur 19 clubs classés.

Partager cet article

Commenter cet article