Asphalte 94 - Notre devise "Courir pour le Plaisir"

Paris-Versailles, la grande classique

16 kms toujours aussi sympas. Pourquoi?

  • parce que l’organisation, qui n’est pas ASO,est impeccable et aligne des centaines de scouts plus souriants les uns que les autres.

    Elle recycle aimablement les dossards des coureurs empêchés auprès des coureurs inscrits trop tard.

    Le départ par vagues toutes les minutes pendant 1h au pied de la tour Eiffel est bien sécurisé et fluide

  • parce que le parcours est sympa:

    La Tour Eiffel, je ne m’en lasse pas

    On se met en jambes avec 6 kms de visite des nouveaux immeubles d’Issy les Moulineaux (pas mal réussis) le long de la Seine.

    Le petit plus cette année : 15 minutes de pluie pour rafraichir  tout le monde avant les 2 kms de la cote des gardes.

    Puis les allées de la foret de Meudon avec du plat, des sous-bois, quelques descentes et la petite montée du cimetière à Viroflay, pas longue, mais intense, qui voit se multiplier la race des coureurs marcheurs.

    Enfin, 1600 m de faux plat pour terminer sur le cours de la Reine face au Château de Versailles, dont je ne me lasse pas non plus.

  • parce qu’on se culture et qu’on "construit l’Europe"

    Cette année, la médaille commémorative, ce sont les 60 ans de  la médaille d’or du Marathon de Alain Mimoun en 1956 au JO de Melbourne.

    Les points de ralliement à l’arrivée à Dublin, Bruxelles, Amsterdam etc….

  • parce que les résultats sont là

    Un petit SMS vite envoyé sur la course du jour, et aussi la possibilité de faire de l’archéologie sur le site internet (tous tes temps sur la course depuis 1991 en un clic)

    Merci à Anne et Daniel. Grâce à leurs conseils éclairés, 7 minutes de moins au chrono: 1h 49 34’, même pas une heure de plus que le Kényan Stephen Ogari qui s'est imposé en 49m58s

    Rendez-vous l’année prochaine le dernier week-end de Septembre, ce sera la 40ème édition, peut être une surprise?

La quête

La quête

Le graal

Le graal

Partager cet article

Commenter cet article

Jerome 02/10/2016 22:23

Bravo Nathalie ! Tu m'as convaincu pour l'année prochaine.

christian 28/09/2016 09:48

Nathalie transforme tout en or. Si Paris-Versailles était aussi agréable que cela nous comprenons mieux pourquoi la foule révolutionnaire est allée chercher au château chercher le boulanger, la boulangère et le petit mitron pour les ramener à Paris. Là aussi il pleuvait, c'est un plus appréciable que cette reonstitution historique.. L'an prochain je vais courir Paris-Versailles même et surtout si Nathalie le fait aussi. Auparavant la côte des Gardes me faisait peur, désormais je me garde de signaler cette côte.Ch.