Asphalte 94 - Notre devise "Courir pour le Plaisir"

Stage de Megève du 28 Août au 04 Septembre

Pour cette édition 2016, nous n’avons que la présence d'athlètes de haut niveau dont 2 petits nouveaux, Jojo le trésorier tant aimé de l'Asphalte et moi. Soit au total 15 randonneurs/coureurs dont seulement 4 féminines, Valérie, Denise, Isabelle et Fabienne. Certes peu nombreuses, mais toujours prêtes, non pas pour faire trop de dénivelé lors de nos sorties mais pour l'apéro du soir : tantôt au rosé, au blanc ou tantôt à l'apéro maison de Monsieur Jean!!!!!!

A part bien sûr notre championne de France de 24 heures toujours très stricte dans son alimentation et surveillée de très près par son coach. Son coach, c’est Laurent qui lui par contre m'a semblé beaucoup moins regardant dans les calories absorbées............ , )

Il faut dire que les dîners étaient d'enfer: quiche au saumon, moussaka, fondue savoyarde, pizza, saumon aux tagliatelles, etc....

Chouette, notre groupe occupe à lui seul le chalet de l'ASMA. Tout est donc réuni pour 15 fous furieux (ou presque dû aux blessés) de la rando afin de passer une semaine d'enfer. D'abord grâce au temps avec un ciel bleu de la chaleur et du soleil dès notre arrivée et ce jusqu' à la fin de notre séjour, ensuite pour avoir pu faire de superbes sorties journalières concoctées le plus souvent par les habitués de ces séjours annuels que sont Daniel, Jean, Christian, Gérard et Jean -Yves.

Les randos durent de 4 à 7 heures, pique-nique compris avec les 2 traditionnelles bouteilles de Mennetou village dans les sacs à dos. Ce afin de réhydrater le corps tant le dénivelé était parfois sévère mais toujours…

  • féériques comme la sortie des Contamines (ma préférée, merci Yvan ou du moins Francine) et la montée vers le col du Bonhomme avec la cascade de Combe noire et ses lacs d'altitude ou 2 fous furieux de la bande se sont baignés dans une eau claire et pure à environ 10 degrés, puis la descente vertigineuse par la voie Romaine.

  • somptueux comme la montée vers petit Baulet (2000m) et puis pour les plus courageux le grand Croisse Baulet (2230m) avec son pique-nique encerclé par un troupeau de moutons et de mouches......

  • vertigineux avec la sortie sur " les Croches" (2400m) , ou nos 2 nageurs fous étaient beaucoup moins fiers, faisant demi-tour à quelques encablures du sommet avant de redescendre sur le lac de Javen, sortie ou notre trésorier probablement en manque d'affection (et pourtant il partageait la chambrée avec 2 beaux gosses, Franck, le chasseur fou de l'Ardèche et moi) et qui a eu ce matin-là un ticket avec un chien de berger qui lui a mordu le sein droit.

  • majestueux avec la rando sur le Mont Joly (2520m) le Mont Joux et ses traversées de forêts vers la croix du Christ.

    Après ces journées bien chargées, dépaysement total et seul au monde, surtout à partir de 18h00, heure de la dernière benne pour redescendre sur Megève et ce jusqu'à 9 heures le lendemain, une petite douche puis un premier apéro officieux (et ce pour régénérer les toxines, dixit le corps médical) avant l'officiel de 19 heures  assis face au Mont Blanc ensoleillé avec une bonne binouse bien fraîche du coin (et même parfois 2), rousse, blonde, brune et même au génépy.

Franchement pas belle la vie......

  • Un pur moment de convivialité dans un endroit magique presque irréel bien loin de nos contrées.

  • Edition très réussie, merci aux organisateurs et vivement l'année prochaine.

    PS: Belle surprise le lundi en fin de journée par la visite de Latifa et Christian encore à Chamonix pour fêter et nous raconter sa fabuleuse performance en tant que finischeuse de l'UTMB. Félicitations et respect.

Les photos de Jojo en suivant ce lien :

https://goo.gl/photos/yCAfWUFJ5VGWhgoR6

Ecce Homo

Ecce Homo

Partager cet article

Commenter cet article