Asphalte 94 - Notre devise "Courir pour le Plaisir"

Soleil d’hiver à Malakoff

En retrouvant Pierre Koch dans les cinq cents derniers mètres du 5 kilomètres auquel il était inscrit samedi 28 janvier à Malakoff, j’avais bien pour intention de partager un soupçon de la gloire qui l’accompagne dans le public rassemblé pour encourager les coureurs. On avait le même maillot à montrer et Pierre, toujours très applaudi mais très pris, n’avait pu cette année s’inscrire sur le dix kilomètres où il truste les victoires de catégorie depuis quelques années. Pour ma part j’avais décidé de courir à nouveau, profitant du départ au vénérable stade Lénine construit en 1938, le dix kilomètres en ville qui part régulièrement depuis 43 ans à quinze heures. Beau succès avec mille cinq cents coureurs inscrits et pas beaucoup de d’athlètes furtifs ou fictifs. Le soleil d’hiver apparu on se croyait presque à un premier printemps du monde. Délaissant Paris-Mantes marche à laquelle j’ai participé huit fois je partais donc sans espoir de chrono extraordinaire mais dans une impression de bonheur confus et diffus. Je n’ai pas été déçu, le dégel avait embourbé le stade et une petit montée genre raidillon nous faisait croire que l’on était presque dans la forêt de Meudon pas si lointaine. Les bonnes sensations à Malakoff sont toujours faciles à obtenir car le public est nombreux et l’organisation parfaite, rodée, calibrée, enjouée. Consigne, vestiaires, animation sont au point. Un seul petit regret, comme à chaque année impaire les douches, du côté garçons, sont froides, disons fraiches, à vingt degrés mais c’est très vivifiant et on n’a guère besoin d’attendre qu’une d’elle se libère. L’année prochaine je reviendrai et nous aimerions ne pas être à deux seulement goûter le plaisir de courir pas si loin finalement de nos habitudes puisque nos amis de Charenton distribuaient leur publicité et que l’on a vu quelques maillots du Val-de-Marne. Finalement 48 minutes de bonheur cela se mérite.
     Christian Pallandre
 
 
L’action se déroule à Malakoff.
Papy sur une boucle de 5km, Christian sur 2 boucles ont vaillamment fait suer le burnous Asphaltien. Un samedi après-midi, c’est idéal : la météo plus clémente, notre organisme bien réveillé.
Depuis plusieurs années nous participons à cette course conviviale, sans chichi, dans la droite ligne des organisations comme on les aime.
Le parcours ? Vous le découvrirez en accompagnant nos 2 baroudeurs en…Janvier 2018 !
Le 5 mars, 5 et 15km d’Esbly cote de Chalifert au menu, invitation désintéressée.
     Pierre Koch

Pierre Koch

253ème sur 269, 1er MH5

5km en 37’20’’

Christian Pallandre

554ème sur 1057, 22ème MH3

En 48’15’’

Partager cet article

Commenter cet article

lobo 01/02/2017 13:37

attention les 5 et 15 km d'Esbly sont annulés.
Je vous conseille d'aller voir sur le site de la FFA avant de vous inscrire sur une course ou de prendre contact avec les organisateurs.
didier