Asphalte 94 - Notre devise "Courir pour le Plaisir"

Riquewhir

Les prévisions

Ballade gastronomique 

Voici mon menu pour ma ballade gastronomique de 42 kilomètres dimanche prochain en Alsace.

Bon week-end et rendez-vous devant un Ti'punch le 2 juillet au bois de Vincennes.

Ravitaillements:

  • 2.5km     Dorlisheim : Bretzel & Sylvaner
  • 5km        Mutzig : Kougelhopf & Pinot Blanc
  • 9.5km     Molsheim : Choucroute & Riesling
  • 14km      Ergersheim : Tarte Flambée & Rosé
  • 18km      Dahlenheim : Saucisses grillées & Pinot Blanc
  • 21km      Scharrachbergheim : Stolle confiture* & Pinot Gris
  • 26km      Marlenheim : Harengs & Riesling
  • 29km      Wangen : Knacks & Riesling
  • 31km      Traenheim : Fromage Munster & Gewurztraminer
  • 37km      Dangolsheim : Pâté en croûte & Pinot Gris
  • 39km      Wolxheim : Pain d’épices & Muscat
  • 41.5km    Molsheim : Mignardises & Crémant
Riquewhir

Riquewhir

La course

Après une série de 26 marathons du Médoc, me voici dans une autre région vinicole: l'Alsace.

Le marathon des vignobles fait partie des courses dites festives.

Arrivée le vendredi, ma ballade alsacienne commence, le samedi matin, par la visite de la charmante ville de Riquewhir. Puis c'est la visite d'une cave avec dégustation et achat de vin. L'après-midi, nous assistons aux courses des enfants par une température d'environ 29°; mais heureusement qu'il y a la bière pour nous désaltérer.

Dimanche matin à 8h nous sommes 5 Supermen, sur la ligne de départ à Molsheim pour dévorer les 42 kilomètres avec comme objectif de passer la ligne d'arrivée en plus de 6h, mais en moins de 6h30. Nous décidons de courir à 10 km/h afin de profiter des ravitaillements œnologiques qui commencent dès le 3ème kilomètre. La température est seulement de 19° et de gros nuages noirs portés par un petit vent frais font office de parasols. Avec notre costume de superman nous avons beaucoup de succès et beaucoup de coureuses veulent se faire prendre en photo avec nous; Daniel Corbillon en sait quelque chose pour avoir fait le Médoc avec nous. Les 3 premiers kilomètres sont légèrement vallonnés, puis le parcours est relativement plat jusqu'au 16ème kilomètre. Au 17ème kilomètre commencent les montées et les descentes. Au sommet de la deuxième côte des cerisiers chargés de belles cerises me tendent leurs branches, je ne peux résister à la tentation d'en cueillir quelques’ unes.

Nous passons au 21 kilomètres en 2h38. Au 25ème kilomètre nous longeons un champ où des cigognes claquent du bec comme pour nous encourager. A partir du 30ème kilomètre nous décidons d'augmenter nos temps de ravitaillement car nous avons de l'avance sur notre tableau de marche; cela fut une grosse erreur ! En arrivant au kilomètre 42,5 notre déception fut immense car il n'y avait plus rien à boire. Il ne restait que des bouteilles de crémant vides. Nous passons la ligne d'arrivée en 6h08.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient participer à une course festive, le marathon du vignoble d'Alsace est un bon plan car on peut s'inscrire 15 jours avant la course. Hormis le marathon; il y a aussi un semi, un 10 km, une marche et les courses pour enfants.

Si un groupe décide d'y aller, je suis partant.

Le résultat

And the Winner is (among 755 finishers):

685ème, Philippe Simonet en 6h07’42’’, 47ème MH3

Partager cet article

Commenter cet article