Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Partagez votre avis: Le sport à la vie, à la mort.

Partagez votre avis: Le sport à la vie, à la mort.

Mardi soir est passé sur France 3 un documentaire (en fait, plutôt une compilation de reportages) sur les risques du sport excessif et l'addiction : Réseau d'enquêtes Le sport à la vie, à la mort.

Je ne l'ai pas forcément trouvé extrêmement bien fait (il reste assez superficiel, et mélange des problèmes qui sont assez différents, en particulier entre les sportifs de haut niveau et les amateurs), mais je trouve qu'il a le mérite d'amener à s'interroger sur sa propre pratique : où s'arrêtent le plaisir et le partage, et où commencent la dépendance, l'isolement et la mise en danger inutile de soi ?

Partager cet article

Commenter cet article

Daniel 04/05/2018 16:56

On ne se pose la question de l’excès que parce qu’on ne fait plus la différence entre ceux qui pratiquent un sport, une minorité, et ceux qui pratiquent un loisir sportif, l'immense majorité à l'heure actuelle. Le sportif est obligatoirement dans l’excès. Il n’éprouve pas de plaisir proprement dit dans la pratique quotidienne mais il est animé par le dépassement de soi et la recherche de la performance. Ses amis deviennent des rivaux à partir du moment où il épingle un dossard sur son maillot. Seul le record personnel, si ce n’est la victoire, lui procure du plaisir. Lui est bigorexique pour employer un terme à la mode, puisque son sport représente sa priorité, et les sportifs l’ont toujours été !