Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Le plessis-Trévise 2018: il y avait de la brume

Peloton assez peu nombreux au stade dédié à la mémoire de Philippe de Dieuleveut.  Notre belle petite escouade en blanc, vert et violet, dix-neuf participants dont sept féminines, avait des ambitions de bon classement et de figurer honorablement au challenge du Val-de-Marne.

Si l’on considère que le cinq et le dix kilomètres avaient des départs simultanés ce qui rend un peu délicat le fait de trouver le bon rythme, certains partant pour moins cher que vous, cette difficulté était estompée par le fait qu’une brume quasi automnale s’était installée vers neuf heures du matin. Elle éloignait les contours les plus précis du lieu et les visions de la course et c’était dommage car le complexe sportif est coquet et les abords plaisants

Après une distribution des dossards un peu longuette correspondant au calme des lieux, un bon accueil à la consigne et un entrainement sur piste ou en groupe rassemblés autour d’une spécialiste de l’échauffement ludique c’était parti.

Pierre Koch et Jean-Marc Richard ayant choisi le cinq devaient s’arrêter en route non sans avoir, notamment Jean-Marc accompagné une de nos meilleures féminines.

Sur le dix le trio Olivier Catrou, Cedric Faucher et Jérome Glachant dans ses meilleurs jours finissait en tête de gondole tandis qu’un bon groupe Asphaltien se tenait entre 44 et 46 minutes, les spécialistes apprécieront. Il faut en effet dire un mot du passage en sous-bois et forêt car le parcours était délicat, autour de belles flaques de boues, petits obstacles de racines et de travaux publics, grosses relances entre deux mains courantes et chemins détrempés d’herbe. A ce jeu Daniel Cossec est devenu maitre et Isabelle Corneille n’a rien à apprendre en finissant troisième de sa catégorie. Didier Lobo et Daniel Perrin en partance pour les championnats de France finissaient prems et deuze, Nicolas Mercouroff à la lutte avec Elisa Oliveira et Guillaume Pensier de retour d’un stage en Lozère complétaient le tableau des rapides un peu moins rapides que les plus rapides mais rapides tout de même.

Juste derrière Aneth Landais, Edwige Trotin, Michèle Pironnet et Bhel Rolland Monnet constituaient un florilège élégant parsemé seulement par les torses d’Alain Waterschoot et Francis Taieb.

Un mot aussi pour la charmante Mireille Broussard qui gardait en ligne de mire Michel Robert qui revient en forme régulière. Mireille a du punch et de la volonté. On la revoit à chaque occasion avec le même plaisir.

Ajoutons une excellente équipe d’accueil du Plessis, la promesse d’un repas sur place et aussi le soin apporté à secourir celle ou celui qui aurait momentanément montré un soupçon de fatigue à l’arrivée. Aneth et Nicolas parangons du secours savent de quoi il est question et on a même ouvert une douche chaude individuelle pour réconforter une championne endolorie et allongé un de nos fidèles sous les soins d’un masseur expérimenté.

C’est une gentille course sans souci sinon celui de garer son véhicule aux alentours, c’est une organisation sympathique avec podiums organisés, une arrivée sur stade après une descente appréciée et comme toujours les photographies de Sylvaine ci-dessous qui nous feront y revenir.

Plusieurs podium sur le 10 km :

10ème 

Olivier Catrou

4ème M1M

37'28''

128ème

Aneth Landais

2ème M2F

48'05''

36ème

Cédric Faucher

16ème SEM

41'25''

139ème

Edwige Trotin

11ème M1F

49'01''

37ème

Jérôme Glachant

5ème M2M

41'35''

144ème

Francis Taïeb

27ème M2M

49'16''

64ème

Daniel Cossec

12ème M2M

44'11''

147ème

Alain Waterschoot

9ème M3M

49'28''

65ème

Isabelle Corneille

3ème M1F

44'18''

161ème

Michèle Pironnet

5ème M2F

50'13''

75ème

Didier Lobo

1er M4M

44'57''

180ème

Christian Palandre

12ème M3M

51'46''

90ème

Daniel Perrin

2ème M4M

45'45''

181ème

Bhel Rolland -Monnet

7ème M2F

51'46''

100ème

Guillaume Pensier

15ème M2M

46'24''

231ème

Michel Robert

15ème M3M

55'01''

102ème

Alain Mercouroff

16ème M2M

46'32''

316ème

Mireille Broussard

15ème M2F

1h03'05''

105ème

Elisabeth Oliveira

7ème M1F

46'39''

    

 371 classés.

Et 2 autres sur le 5 km :

27ème

Jean-Marc Richard

1er M3M

23'40''

90ème

Pierre Koch

1er M5M

41'57''

 97 Classés.

‌Latifa est allé chercher des points pour l'inscription UTMB 2019:
Elle a participé à l'ultra trail de Saint Jacques samedi au Puy en Velay
111 km D+ 3700 m : 72ème en 19h26, 5ème féminine, 3ème M2F.

Partager cet article

Commenter cet article

Guillaume 11/06/2018 16:36

Pour ma part et comme à mon habitude, je ne manquerai pas de faire un peu de mauvais esprit, ce qui fera pleurnicher les uns et ricaner les autres :

Primo, beaucoup de coupes ont été mises à l'horizontale et non distribuées en fin de cérémonie, cela alors que de nombreux compétiteurs arrivés 2ème ou 3ème de leur catégorie attendaient le trophée qu'ils estimaient leur être dû. Bon, le cours des métaux est réputé être assez volatile ; peut-être les organisateurs ont-ils voulu constituer une réserve pour l'année prochaine au cas où le prix de la ferraille s'envolerait.

Secundo, courant comme un escargot après l'averse de printemps, j'ai eu le temps de m'intéresser au paysage urbain du Plessis-Trevise : le rond-point Robert Schuman et la stèle éponyme me laissent un peu circonspect, s'agissant d'un ancien ministre de Pétain en juin 1940. A la décharge des élus du Plessis, ce "point de détail" ne figure ni dans les manuels scolaires ni dans l'historiographie européenne.

Jean 11/06/2018 10:17

Très bonne organisation et ambiance je suggére que en haute saison des compétitions
l'Asphalte prenne en charge 2 course club en juin

Jerome 10/06/2018 22:54

Sympa, Le Plessis avec un parcours diversifié (le chemin des Vaches en légère montée, avec l'impression d'être loin de Paris) et une irréprochable organisation (je n'ai pas goûté aux sardines mais je me suis empiffré de Gatorade (?!!)). Sympa aussi de nous retrouver si nombreux de l'Asphalte. Perso, je prépare Liévin et j'avais de bonnes sensations malgré un temps à améliorer. Je travaille cette semaine au Tremblay. Merci (comme d'hab) à Sylvaine pour les photos. J'attends celle de Patrick. Bravo à Jean Marc avec une foulée sans égale !