Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

2 Miles

Dream-team

Dream-team

La modeste invitation du Papy à se rendre au 2 miles (3218m) du Sri-Chinmoy dimanche 5 Août au bois de Vincennes, angle avenue de Nogent – route du grand Maréchal a produit ses fruits, voire ses graines pour l’an prochain. Une partie de la joyeuse bande de cyclopédestre nique-niqueurs à la base nautique de Vaires a de nouveau savouré une bien belle matinée sans chichi. Un soupçon de curiosité a du inciter mes copains à se joindre aux assidus de cette rencontre mensuelle. La surprise fut totale. Cette organisation sérieuse mais dépouillée n’a de cesse que de faire jaser en Francilie profonde.

Merci à Fabienne et Laurent pour m’avoir soutenu (moralement) jusqu’à l’ultime « pied » (304,8mm).

Bravo à Bella, Michel, Gérard d’avoir testé leur forme du moment.

Règlement : chacun reçoit un diplôme, se désaltère d’un gobelet de H20.

L’élite reçoit son lot tant convoité : une banane…

Tous repartent après la photo de famille de tous les participants.

Merci à l’équipe du Sri-Chinmoy pour tant de bénévolat.

Julien Barat, 25ème à « l’Oustrail », 24 bornes dans les Pyrénées. 2h35’28’’(1er en 1h44’, 120 coureurs classés). Un petit article pour le blog Trail Julien ?

Pour Guillaume Pensier, Quelques courses post Marvejols-Mende :

  • 31 juillet, 50ème prix pédestre du café de la paix, parcours gratuit de 4km, distance maximale autorisée pour les femmes en 1969. On saluera avec reconnaissance l'altruisme du Président Jean-Claude Moulin, 50 années d'engagement associatif c'est simplement énorme !
  • 4 août : 29ème ronde de Cubiérettes courue à 17h dans la touffeur estivale. Aneth Landais triomphe du relief, de la chaleur et des vétéranes locales pour terminer 1ère V2F. Résultat plus modeste pour l'auteur de ces lignes qui termine 6ème V2M en 47'23".

 

Kelly & Nico

Kelly & Nico

Dans le rétroviseur le 15 Juillet, Nicolas Kwong-Cheong aux 10km de Londres.

Il faisait chaud. Plein de relances sur le parcours : succession de faux plats, 5 demis tours (ça fait beaucoup pour un 10 km). Mais ça serait se mentir que de se cacher derrière ces prétextes. Pas de caisse. De plus en plus dur de revenir et la récup est de plus en plus difficile. J'ai subi toute la course.
En courant avec mes semelles de plomb le long de la Tamise je me revoyais en train de voler sur le marathon au même endroit 9 ans plus tôt. Histoire de me faire mal j'ai été regarder mes temps par tranches de 10 km à l'époque : 40mn05s / 39mn47s / 39mn14s / 39mn08s (dans l'ordre pour un marathon en  negative split !). Snif snif c'était la belle époque

 

Commentaire de l’Amiral :

Tu auras eu au moins l’occasion de courir côte à côte avec une championne du monde ou championne olympique  (je ne me souviens plus!) mais elle te passe si je vois bien !!!

Partager cet article

Commenter cet article