Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Réchauffement climatique à Charenton

Sans doute les deux mille cinq cents coureurs annoncés par l’organisation y sont-ils pour quelque chose, la chaleur humaine de la course de Charenton était sensible dès le départ. Ciel bleu, soleil magnifique, allées dégagées des restes d’hiver, le blanc manteau avait disparu. Chaud sur la planète !

Quinze degrés à midi pour l’arrivée des quinze kilomètres, cinq degrés au départ des cinq kilomètres, sans doute y aurait-il eu vingt degrés pour un vingt kilomètres … je vous laisse conclure de la qualité toujours exceptionnelle de l’organisation du club ami de Charenton.

Cinq kilomètres était mon objectif cette fois ci, pour la première fois. Distance d’Ekiden. On part à fond et on accélère, c’est la tactique. Pour avoir oublié ce principe je me suis trouvé en difficulté chronométrique à partir du troisième kilomètre alors que nous étions dans les halliers du bois sensibles aux petits oiseaux au ramage ardent et aux joyeux cris d’enfants, j’ai dû me reprendre pour relancer.

Retour à la compétition après Valencia (marathon du deux décembre dernier) et en préparation des 21 kilomètres du Val-de-Marne le 24 mars il fallait donc assouplir les foulées et dégager les bras pour améliorer l’allure en se souvenant des bons principes enseignés par Frédéric Coler le mercredi et le dimanche.

Succès de tous y compris des soixante partants d’Asphalte trop nombreux pour les dossards réservés et pour ceux qui aiment courir et vivre au soleil. Tous sans doute.

 

Christian P.

 

Christian en plein effort !

Christian en plein effort !

Partager cet article

Commenter cet article