Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

La Champenoise, sérieux s'abstenir !

Après une course telle que le « marathon des vins de Blaye » il faut revenir à un régime hydrique normal bien sûr mais pas trop brutalement. C’est ce qu’a dû se dire Philippe Simonet en décidant d’aller courir « la Champenoise », course de 18 km au milieu du vignoble, avec ravitaillement local chargé en bulles évidemment.

Dès la page d’accueil du site de la course on sent le piège pour coureurs sérieux souhaitant y faire un temps. L’organisateur vous propose deux bulletins d’engagements distincts. Le premier : « Inscription course chrono » et le second : « Inscription course festive ». Le ton est donné. En consultant la liste des 1700 engagés on constate que seulement 50 se sont inscrits sur la course chrono et 1650 sur la course festive ! Plus de doute sur la nature et la réputation de l’épreuve !

Pour cette occasion le Kényan, comme ses anciens collègues avec qui il effectue ce déplacement, a troqué son déguisement de Marsupilami pour se muer en héros de Marvel.

Philippe et ses anciens collègues

Philippe et ses anciens collègues

En fouinant un peu on remarque que sur les 50 coureurs venus chercher un temps nos amis de l’USIPT qui effectuent en cette occasion leur sortie club représentent la moitié des engagés.

Philippe en compagnie de Nathalie et Didier (USIPT)

Philippe en compagnie de Nathalie et Didier (USIPT)

Précision pour les anciens, cette course a pris la suite d’une épreuve disputée par bon nombre d’Asphaltiens dans le passé : le semi de Damery, moins festif à l’époque… mais les temps changent ma bonne dame !

Le résultat qui se calcule en verres et bouteilles et non pas en secondes et minutes est anecdotique !

Partager cet article

Commenter cet article