Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Megève, enfin!

Megève, enfin!

Megève qu’est ce que c’est? Une station de montagne huppée qui vit l’hiver et l’été dans un environnement superbe face au Mont Blanc et aux Aravis. 
Pour le club, c’est un petit coin de paradis en haut du téléphérique de Rochebrune, le premier téléphérique pour skieurs de France, construit en 1933: c’est le chalet de l'ASMA (association d’Action Sociale, culturelle, sportive du Ministère de l’Agriculture) dont Jean Sparhubert et Gérard Omnes nous ont ouvert les portes il y a une dizaine d’années
En pleine nature, au milieu des chevaux et des chamois, tranquille le soir quand il faut monter à pied 750m de dénivelé pour y arriver, ce chalet-refuge est de fait quasi privatisé par le club chaque année la dernière semaine d’août:  c'est un cadre idéal pour partager le soir apéros, jeux de société, discussions et soirées. 
Au sortir du chalet, la montagne s’offre à nous, mais elle ne s’offre pas aisément, il faut la mériter: nous sommes là d’abord pour randonner; une journée à 1000m de dénivelé et 27km de randonnée, ça n’est pas de l’ultra trail, mais c’est déjà du sport. 
Heureusement chacun son niveau, et on peut faire plus léger si on veut. 
Fin août, c’est traditionnellement la semaine des courses de l'Ultra Trail du Mont Blanc, où sont très souvent engagés des coureurs du club. Cette année, c’étaient Nicolas Buck, Guillaume Hernandez et Florian Germond, tous les trois beaux finishers de la TDS (sur les Traces des Ducs de Savoie). Après 30h de course, Florian a fait cadeau de son sourire à notre comité d’accueil de 6 personnes montés au col de Véry depuis le chalet pour l’encourager. 
Que dire de plus? 
Michel : voila quelques années que je voulais tutoyer les sommets, c’est fait!
Nathalie :  "myrtilles sur le gâteau”: la piscine olympique extérieure, les boutiques de Megève, les thermes de Saint Gervais Mont Blanc …  à savourer les jours de pluie (aucun cette semaine) 
Monique: il y aussi les bons petits plats du chalet (ah, le risotto aux girolles et magret de canard fumé) et … on reste très rarement la gorge sèche 
Le stage oxygénation de Megève: on le découvre, on l’aime et on y retourne. 
Merci, Gégé, pour l’organisation.

Partager cet article

Commenter cet article