Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Zombie race

En vacances au cap Esterel à SAINT RAPHAEL et toujours en convalescence de ma déchirure du mollet gauche, j'ai fait plusieurs randonnées pédestres dans le massif de l'Esterel, en particulier la montée du Cap Roux.

Zombie race

Après 4 semaines d'arrêt depuis la course d'Ecouen, la douleur est légère mais toujours présente, j'attends avec impatience le résultat de mon échographie mardi 5 novembre pour une reprise normale.

Un soir, pendant les vacances, l'organisateur de la "Zombie Race" de SAINT RAPHAEL est venu nous donner des informations sur la course qui se déroulera le 31 octobre 2019 à 19H30 au départ du Villages vacances de Cap Esterel.

Il s'agit d'une course de 7 kilomètres de nuit dans le massif d'Esterel, avec lampe frontale, où il faut survivre à l'attaque de 70 zombies cachés dans les buissons tout le long du parcours.

Nous avons deux vies, soient deux rubans accrochés à la ceinture que vont tenter de nous prendre les zombies.

Il n'y a pas de classement, ni de temps à respecter, le seul but est d'arriver en vie à l'arrivée.

Je décide de m'inscrire pour vivre cette expérience, avec ma femme.

Zombie race

Au moment du départ, il a commencé à pleuvoir, et bizarrement un orage éclate au fur et à mesure de notre progression.

Après un kilomètre de faux plat montant sur une partie goudronnée, nous arrivons sur le chemin forestier.

Une barrière bloque l'accès au véhicule et forme un rétrécissement pour les coureurs, c'est à cet endroit qu'arrivent les premiers zombies venant par derrière d'un chemin en surplomb, et là grosse panique chez les coureurs qui se bousculent dans cet entonnoir à la vue des monstres.

La pluie s'intensifie et forme des rigoles, nous sommes trempés et le chemin est glissant et ne nous aident pas à échapper aux attaques.

Nous apercevons des lumières au loin, arrivés à hauteur de celle ci nous croisons des militaires qui nous somment d’accélérer la cadence pour éviter toute contamination et nous indique un ravitaillement dans une centaine de mètres.

Ma femme me dit que la couleur blanche et les bandes réfléchissantes de la veste de l'asphalte ont réveillé les morts et les attirent, de nombreux éclairs frappent dans le ciel.

Après un ravitaillement en eau et en bonbons à mi parcours, nous nous engageons sur un single-track, au milieu des rochers et des buissons.

Une fois sortis de ce sentier glissant et montant nous arrivons sur un chemin plus large qui longe une carrière où des engins de chantier travaillent.

Le chemin se rétrécie et nous sommes obligés d'enjamber des branchages en travers de la route, nous rentrons dans le pire passage, le cimetière.

Des croix à droite et à gauche, une infirmière couverte de sang surgit derrière un branchage, une bonne soeur, et d'autres créatures horribles, nous réussissons à leur échapper sans se faire prendre de vie.

Nous sommes trempés et ma femme a de plus en plus de mal à avancer avec la lourdeur de ses vêtements mouillés.

Nous redescendons par un petit chemin très difficile avec une grosse rigole au milieu remplie d'eau, je lui dis de mettre ses pieds dans la rigole pour ne pas tomber et glisser sur les cotés mais vu la profondeur de la rigole elle ne parait pas convaincue.

Après une dernière attaque de zombie, nous parvenons à conserver nos vies en courant le plus vite possible.

Zombie race

Nous regagnons la route goudronnée et franchissons l'arche de l'arrivée en 1 heure 21 minutes, avec nos deux rubans autour de la taille, le dénivelé était de 154 mètres, bien que l'organisateur nous avait dit que c'était plat!!!

Les zombies ont causé la mort de 38 personnes au total et l'abandon d'une coureuse qui avait trop peur!!!

Malgré les conditions climatiques, nous avons survécu et passé un très bon moment, expérience à renouveler.

Partager cet article

Commenter cet article

Thierry LARDENOIS 09/11/2019 19:57

Excellent ce concept ! On devrait organiser cela au sein du club.... On aurait pas de mal à trouver quelques zombies !!

Nathalie 07/11/2019 16:45

Pour le moins original! Bravo pour en avoir réchappé, j'espère que l'échographie a été favorable pour une reprise de courses sans zombies