Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Les côtes chalonnaises.

Marsupi et Mousquetaire

Marsupi et Mousquetaire

Aprés de longues semaines d'entrainement, nous voici sur la ligne de départ du marathon et du MARA3 des côtes châlonnaises qui fait parti des courses du challenge de la convivialité tout comme le marathon du médoc.

Sur la MARA3 l'équipe est formée de L. FONTAINE (42km), G. OMNES (21km) et S. DAVIN (10km); pour ma part je m'aligne tout seul sur le marathon.

Givry 9h du matin: Avec Laurent nous prenons le départ pour une boucle de 42km dans les vignobles du châlonnais. Laurent ne souffre plus de sa blessure et avance comme une girafe de sa foulée ample et légère. Au premier ravitaillement pendant que je déguste mon premier verre de vin, Laurent se contente d'une verre d'eau en me disant que c'est pour soigner sa ligne. Au deuxième ravitaillement, km12 et déjà 1h 35mn de course, nous nous arrêtons pour trinquer avec un verre de Mecurey. A Rully, km21 3h10mn d'écoulés , nous retrouvons Gégé qui va nous accompagner jusqu'à l'arrivée, mais avant de repartir il me faut refaire les niveaux en rouge. Au 27 à Clos Marcilly nous reprenons une dose du dopage local. A Saint-Jean le Vaux km32, nous retrouvons S. DAVIN qui va terminer la course avec nous. Au ravitaillement du km39, alors que nous nous contentons d'un verre, Sandrine en prend deux car elle trouve que sur 10km il n'y a pas beaucoup de ravitaillement en vin. Aprés 6h29mn59s, pour tous les deux Laurent, nous passons tous les 4 la ligne d'arrivée et recevons notre médaille et une bouteille en souvenir de cette belle journée dans les vignes du châlonnais.

Notre espoir est de se retrouver plus nombreux l'année prochaine.

*La MARA3 est le marathon à faire à 3. Le premier coureur doit faire 42km, le deuxième part avec le premier lorsque celui arrive au km21 et enfin le 3 troisième part avec ses deux équipiers lorsqu'ils arrivent au km32 et tous les trois doivent passer la ligne d'arrivée ensemble pour avoir leur récompense.

Partager cet article

Commenter cet article