Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Annulation de Thiais, message du Président

Suite à l'article d'hier sur la corrida de Thiais, Daniel m'a transmis un commentaire et sa lettre de soutien envoyés le lundi 22 décembre à l'organisateur de la course.


Annuler une course au dernier moment est un crève-cœur et c'est ce que redoutent tous les organisateurs en espérant ne jamais avoir à prendre une telle décision. On n'organise pas comme ça une épreuve sur route sur une simple envie. Mises à part toutes les tracasseries liées à l'organisation elle-même (10 mois de préparatifs pour une heure ou deux de course) les autorisations à la fois préfectorales, municipales et fédérales sont nécessaires et ces autorisations sont susceptibles d'être retirées à tout moment si les conditions de sécurité le nécessitent. Dimanche dernier le juge arbitre, la police et les élus pensaient que les conditions étaient trop difficiles pour donner le départ de la course. L'organisateur n'avait plus qu'à s'incliner ! Il n'avait plus le choix !!! Les personnes qui ont pris cette décision, oh combien difficile à prendre, sont des gens responsables et les consommateurs de la course à pied qui critiquent cette décision feraient bien de s'investir un peu plus dans les organisations avant de critiquer les organisateurs !

Daniel

Courriel envoyé 

« Bonsoir Patrick,

J'espère que ta déception consécutive à l'annulation de la course commence à s'estomper.

Tu as eu amplement raison et il ne fallait pas prendre de risques inutiles pour les participants d'autant plus qu'au moindre problème ceux qui regrettent l'annulation te seraient tombés dessus à bras raccourcis !!! Et puis à partir du moment où le juge arbitre, la police et les élus étaient défavorables à ce que tu donnes le départ dans de telles conditions tu n'avais plus trop le choix !!! 

La grande majorité des coureurs qui ne sont pas quand même pas des imbéciles comprendra la décision même s'il y a toujours un peu de frustration quand on a fait un déplacement pour rien alors qu'on se faisait une joie de participer. 

Alors laisse passer l'orage, les chiens aboient et la caravane passe ! Quand ils en auront marre de râler ils trouveront un autre bouc émissaire, pour une autre raison et sur un autre sujet !!! de toutes manières se sont des râleurs nés !!! Et ne te fais pas de soucis, l'année prochaine tu auras autant de monde, les conditions climatiques ne te seront pas toujours défavorables et nous on sera là !!!

Garde le moral et regonfle le moral de ton équipe.

Daniel Corbillon

Président de l'Asphalte 94 »

 

Partager cet article

Commenter cet article