Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Courir pour le plaisir

« Courir pour le plaisir », intitulé prémonitoire par excellence. Comme si le seul fait de se lever dès potron-minet, ingurgiter à la hâte un p’tit déj, se farcir force métro, RER, bus, rallier le lieu du départ courbant l’échine sous la pluie, le vent, voire la grêle n’est-ce pas déjà du plaisir ?

Faire la queue à la remise des dossards, se mettre en tenue dans un vestiaire vétuste…que du plaisir ! sinon pourquoi ne pas rester blotti contre mamy, bien au chaud, sous la couette pour encore plus de plaisir…

Courir pour le plaisir : 10km, bois de Vincennes, on a le plaisir de saluer l’ami César, organisateur, attribuant une coupe aux 6 premiers de chaque catégorie !!

Je constate le classement : 10km, 1h10’ !

J’ai vraiment couru pour le plaisir.

Partager cet article

Commenter cet article

christian.pallandre 23/12/2014 15:28


Ne serait-ce pas plutôt le PLAISIR DE COURIR ? ce quelque chose d'indéfinissable qui tient de la douceur d'être au petit matin, dans la charge d'émotion, le presque
rien d'un départ et une heure et dix minutes après d'être dans le je-ne-sais-quoi qui caractérise le plaisir pris à la recherche ? Tout cela est très compréhensible quand on le
fait, plus difficile à évoquer et incompréhensible à ceux qui ne courent pas ...