Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

CROSS Départemental du Val de Marne au Tremblay

Cuvée 2011 le 16 janvier

Ce petit compte rendu pourrait s'intituler "Pourquoi j’aime et je n'aime pas les cross par dessus tout ?".

Les sensations ressenties ce matin à 10h00 lors des 9km au Parc du Tremblay de Joinville Champigny sont très différentes des courses sur route, ou des trails Longs. Le monde du cross est celui des émotions et des instincts primaires, ou nous sommes ramenés à des choses simples et intenses.

Tente-cross-dptx-2011.JPG

Les conditions idéales étaient réunis avec un temps magnifique et un soleil qui a commencé a nous darder même nous aveugler. Avec les encouragements des camardes de club, ce fut un délice.

Avec Roger’s, nous avons décrété que si nous sommes les derniers, c’est la retraite. Il faut bien laisser la place aux jeunes vieux.

Ça commence par une sacrée claque, quand au milieu de la pelouse de départ, je ne vois que des foulées aériennes et frétillantes à la pointe aiguisée à la recherche de la qualif. Bon avec Roger nous sommes derrière et déjà il me pose la question « Est-ce qu’il y en a derrière ? Oui ! lui dis je, quelques égarés qui je l’espère iront jusqu’au bout. C’est un inquiet.

Comme d’hab, ça part très très vite.

A ce propos mon ami des Antilles me demande « qu’est qu’un Lapide ?» Silence…«C’est un tLain qui va tLès tLès vite »

RH-cross-dptx-2011.JPG BBr-cross-dptx-2011.JPG

Avec mon équipier de club (Classe 42) pendant les 2 premiers tours, nous sommes dans le tempo des incessantes relances entre nous deux avec une floppée de petites montées. Nous passons les buttes courbés en avant, quasi collés à la terre, avec la surprise de ne pas perdre de place, tellement nous semblons scotchés. Le parcours bien connu d’asphalte 94 est une image récurrente dans les allées et sur le gazon, que j’apprécie tout le temps. Nous avons fait le bon choix de ne pas mettre nos pointes.

Nous sommes de la fin du dernier quart, en espérant que les organisateurs seront encore sur la ligne d’arrivée. Il y a beaucoup de progrès de ce point de vue avec un accueil chaleureux et sympathique. Merci également au public et aux copains de club qui nous ont encouragés tout le long du parcours. Je note toutefois qu’au moment ou je montais une butte en serrant les dents, une voie féminine m’apostrophe « Alors Bernard, tu n’as pas le temps de draguer ». Ouf, même en V4 je garde mon image.

Ce n’est pas le tout, il nous reste 2 tours. Roger commence à prendre ses aises et petit à petit il me grignote des mètres. Jean Mi, qui nous a fait les photos jointes (Merci) nous rassurent en nous annonçant qu’il y en a derrière. Encore un Ouf… C’est le moment des non champions qui au dernier quart du parcours s’accrochent à la moindre motte. Daniel nous annonce l’écurie dans 1 kilomètre. C’est très bon car depuis que je fais des cross, je me pose toujours la question de « Qu’elle va être notre prestation de ce jour ? ». Je crois qu’il a négligé quelques hectomètres.

Je ne parlerai pas des résultats qui ont pour Roger et moi peu d’importance. Nous l’avons fait encore une fois et c’est notre grande satisfaction. Voir Daniel pour le tableau Excel et pour pointer sur les qualifs au tour suivant. Bon courage aux heureux élus et félicitations.

A quoi reconnaît t-on un bon président ? C’est grâce à Denise, avec à l’arrivée, gâteau et café chaud. J’ai même cru voir des canettes de bière

RV l’année prochaine avec Roger’s car nous avons assuré notre contrat.

Partager cet article

Commenter cet article

LARDENOIS 16/01/2011 21:35


Merci Bernard pour cet article à chaud qui relate bien la sincérité et la bagarre loyal qu'on vient chercher contre soi et contre les potes, dans ce genre d'épreuves. Au coup de pistolet, nous
sommes tous égaux, qu'on soit à 10 ou à 16 à l'heure, le plaisir et la joie simple sont au rendez vous tous les ans
Thierry