Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Du "compte-rendureur recruteur"

10km Paris 17ème                                                                          Dimanche 23 Novembre

« Compte-rendurer » une course parisienne c’est toujours un peu la même chose.

Comme d’hab, on jouit à outrance lorsque l’on envahit les rues privées de la circulation de ses chères bagnoles. On esquisse un sourire narquois à entendre les klaxons des automobobos agglutinés aux carrefours, bloqués par de vils manants.

Ce fut encore le cas dimanche au 10 du 17. Avec délectation, je foule les rues du quartier de mon enfance ; cerise sur le gâteau, la mairie qui nous héberge voyait le 8/9/1933 mon papa venir déclarer la naissance de Pierre – Francis – Camille devenu Papy.

Cela ne m’a pas boosté pour autant. Une bonne heure d’agitation des jambettes aura suffi à mon bonheur.

 

Qui d’entre nous n’a pas eu l’envie irrésistible d’épingler à son chapelet de dossards la mythique corrida internationale de Houilles, ne serait-ce que pour vérifier si les plans d’entraînement que l’on nous assène à longueur de revue, rabâché par nos coaches, toubib du sport ou autre gourou nous sont réellement efficaces et nécessaires ?, chaque coureur étant un être unique.

Une choucroute ingurgitée la veille d’une compète peut-être à la fois digeste ou indigeste, c’est selon.

Les temps réalisés ne trompent personne, les bons se dirigeront vers le 10 « international », les amortis préférerons le peloton du 10 « populaire » quoi qu’il en soit, c’est la der des der.

Après l’arrivée, à nous le relâchement jusqu’au lendemain de l’an nouveau.

Cerise sur le gâteau : l’engagement est gratuit à condition de s’inscrire à l’avance (http://www.topchrono.biz )

Le sergent recruteur, Papy.

Partager cet article

Commenter cet article