Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

LE QUATRE VINGTS PAIR ET GAGNE

Nous étions bien quatre mille et plus ce matin au départ des dix kilomètres des Foulées de Vincennes.

Après un cinq kilomètres bien fourni, où André Maugan, Eric Raphenne et Christian Nébule (peut-être d'autres mais ils passaient si vite...) défendaient nos couleurs avec allégresse, après une course par couples mixtes et une course d'enfants, l'épreuve de dix kilomètres rassemblait une bande multicolore et enjouée.

Et pourtant ...

Le froid, la fraicheur au moins,  avait recommencé à sévir et le bois de Vincennes, pour les amateurs du lieu que nous sommes, n'était pas si facile que cela à parcourir à vive allure.

Parmi les partants un numéro quatre-vingts fringant, Pierre Koch, avait décroché ce dossard recherché et préférentiel compte tenu de l'estime que chacun lui porte. Oubliant les quatre vins (chauds ?) qu'on pouvait  offrir à la tente ravitaillement , les quatre-vingts années que personne ne lui accorde, non plus qu'à André Maugan toujours très apprécié aussi de chacun et les quatre vains avertissements des organisateurs de bien respecter l'ordre des sas de départ (pairs et impairs, verts, jaune et rouge, il faut s'y retrouver tout de même) toute la belle compagnie s'en fut d'un pas leste.

Asphalte  94 était bien présente et pas simplement dans les encouragements lancés sur la route par Latifa, Christian, Gérard ou André (et les autres) car nous avions, en tête de ligne à la fois Nicolas Kwong Cheong et Bernard Pironnet venu avec sa charmante et rapide épouse.

Pour certains c'était donc un plaisir de se retrouver (les numéros impairs étaient séparés des numéros pairs dans les sas du départ) pour d'autres c'était plus difficile car désormais le triomphe des Foulées venant, la route est bien encombrée.

Bonne organisation mais vestiaires un peu rustiques sous tente, compensés par une magnifique médaille, de celles à se faire photographier avec. Maillots cadeaux d'un bel orangé  à manches un peu courtes pour la saison mais qui ont l'avantage de ne pas s'égarer facilement dans les vertes prairies des coureurs enfantins, embouteillages à la hauteur de l'évènement dans Vincennes (la RATP avait même suspendu la distribution des autobus, restait le métropolitain, le vélib, les pieds et le réseau express pour rentrer chez soi) consigne un peu débordée mais gentille selon la loi du genre...

Question performances nul n'a besoin de rougir, sinon de plaisir, car avant Charenton et le semi marathon de Paris c'était une excellente occasion de préparer ses temps et ses tactiques et de se réchauffer ensuite au café branché de la Tête à l'Envers où Michel R. et Roger H. toujours très entourés par nos championnes friandes de conseils, avaient tenu à commenter et analyser leurs sensations.

Nous avons pensé à ceux qui n'étaient pas là sachant qu'eux pensaient à nous.

Sur 10km :

Place

Nom

Temps

Catégorie

place/caté

170

PIRONNET  BERNARD

00:37:12

V2H

10

182

KWONG-CHEONG  NICOLAS

00:37:29

SEH

107

1703

LOUIN PIRONNET  MICHELE

00:47:32

V2F

16

2224

ROBERT  MICHEL

00:50:25

V2H

307

2651

WENCLAW  BEATRICE

00:52:50

V2F

47

2656

PALLANDRE  CHRISTIAN

00:52:52

V3H

67

2727

HELLENIS  ROGER

00:53:24

V4H

6

2966

RASINARIU  ANGELA

00:55:11

V2F

66

3921

KOCH  PIERRE

01:06:00

V4H

11

Michèle, si elle réalise les minimas dans sa catégorie pour les championnats de France, n’est pas qualifiée, l’épreuve n’ayant plus de Label FFA.

Sur 5km : 

Place

Nom

Temps

Catégorie

place/caté

118

RAPHENNE  ERIC

00:24:24

V2H

16

228

MAUGAN  ANDRE

00:29:00

V4H

1er

367

NEBULE  CHRISTIAN

00:34:40

V3H

15

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

christian pallandre 06/02/2013 10:11


André Maugan, rétabli dans ses droits au classement figure dans une première place remarquée en V4, cinq kilomètres. Bravo à lui aussi