Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Le trail de Seninghem, Monia et Dunes d'Espoir

En route pour le trail de Seninghem. C’est parti pour un week end Dunes d’Espoir avec toutes les antennes confondues à savoir, Nord, Sud, Est et Paris.

Dunes-d-Espoir-1.jpg

Nous prenons la route en autocar, on fait les fous à l’intérieur telle une bande d’ados partant en colonie de vacances. Clémence, Loïc, Luca, Rolle, Elie, Raphael, Clément sont les pilotes de cette course.

Après 3h de route, nous arrivons dans le Nord, nous sommes accueillis par Christophe et Sandrine, les organisateurs du trail ainsi que des bénévoles bienveillants nous ayant préparé un pique-nique je dirais gastronomique puisque nous avons eu le droit à du foie gras.

16h, à peine le temps de goûter la fameuse tarte normande, nous devons remonter dans le bus car un bateau nous attend. Nous ne sommes pourtant pas au bord de la mer mais pas très loin du marais audomarois. Nous embarquons sur deux bateaux pour une heure de visite guidée de ces marais centenaires façonnés de la main de l'homme. La bande de quelques 60 gais lurons que nous sommes ne passe pas inaperçue dans ce décor bucolique et nos pilotes apprécient beaucoup cette promenade.

Dunes-d-Espoir-2.jpg

Après cette sublime balade, nous voilà repartis pour la salle de sport de Lumbres qui nous a été gentiment prêtée par la municipalité. Nous y installons notre campement avant de retourner à Seninghem à quelques km de là.

Christophe et Sandrine nous y attendent avec les bénévoles et nous offrent le repas : carbonnade flamande, frites et tartes du nord. Un vrai repas ch'ti.

 Il faut que je vous parle de Christophe et Sandrine. Tous les ans, ils reversent les bénéfices du trail à une association en rapport avec les enfants et le handicap. Cette année, pour la deuxième fois, les Dunes d'Espoir ont été choisies et nous allons bientôt recevoir une joëlette Nous sommes tous heureux que cette édition du trail soit un rassemblement

Il est bientôt temps de rentrer, nos pilotes doivent être en forme pour demain. Je vous laisse imaginer une équipée d'autant de cylindres heureux de se retrouver dans cette grande chambre de 500m2. Bin, en effet, la soirée s'éternise et merci à Nadette pour son panier d'infusions et autres.

Réveil matinal à 6h. Le temps de préparer nos pilotes parés de leurs plus beaux déguisements aux couleurs des dunes, nous voilà à Seninghem ou un petit déjeuner toujours offert par les organisateurs du trail nous attend.

15 minutes avant le départ Christophe fait une présentation au micro de notre association, présente un à un les jeunes dont nous soulevons la joelëtte. Il a même pensé à l'anniversaire de Clément aujourd'hui. Il n'aura jamais eu autant de monde pour lui chanter un « happy birthday » Clément.

Puis, c'est de derrière le peloton que nous démarrons, les coureurs s'écartent sur notre passage pour nous faire une haie d'honneur. A peine franchie la ligne de départ que nos pilotes sont aux anges et nous tous déjà très émus.
Nous voici partis pour les 26km de trail dans ces magnifiques paysages avec des points de vue magnifiques sur l'Audomarois, le boulonnais. Nous nous retrouvons parfois au milieu des prairies, parfois en sous-bois, et nous escaladons une colline pour la redescendre, en remonter une autre…

A mi-parcours les accompagnateurs/trices nous attendent avec leur véhicule pour relayer les pilotes.

C'est toujours dans une ambiance très festive que nous continuons la course avec parfois un drone équipé d'une caméra pour filmer nos aventures.

Savez-vous ce qu'il y a au fond d'une vallée ? Bin oui, un cours d'eau ! Nous le traversons et...le retraversons, et le re-re-traversons. Nos joelëttes en ressortent toutes propres. Nos pilotes et cylindres un peu moins pour le plaisir de tous.

Dunes-d-Espoir-3.jpg

Un peu plus de 3h30 plus tard, nous franchissons la ligne d'arrivée sous les holas des spectateurs.

 

Une soupe à l'oignon offerte, nous continuons à nous restaurer à...(nous sommes chez les ch'tis) la baraque à frites !

 

Il est  temps de nous quitter et pas sans larme. Ce week-end riche en émotion pour nous tous l'aura été aussi pour les jeunes et vu les commentaires sur le site du trail http://trail-evasion.pagesperso-orange.fr/ l'émotion suscitée a touché aussi les autres coureurs.

Partager cet article

Commenter cet article