Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Les monts sur le blog trail, les vaux sur le blog route.

 

 

Samedi 8 Juin, 10km de Brunoy

Courir en nocturne comme ce samedi 8 Juin à Brunoy, départ 20h, ce n’est pas l’idéal pour passer une nuit sereine. Qu’importe, les 10 bornes de la saint Médard en forêt de Sénart et surtout la montée des marches du podium V5 en valaient bien la chandelle.

Enorrrrrrme coupe aussitôt redonnée à l’organisateur pour l’édition 2014.

Dimanche 9, 5km « courir pour Clara »

Courir pour une bonne cause, une fois n’est pas coutume, en ce dimanche matin.

Motif inavoué : récupération de la veille. Le chrono reste au tréfonds du sac de sport. Les droits d’inscription sont reversés en totalité à l’association « Clarafaiterit »

Courir pour Clara, notre seul but. Départ du centre aéré de Boissy St Léger, tournicotons en forêt de Gros-Bois.

Pierre Koch

P5260509

Le 9 Juin, aux chasseurs de temps dans le bois de Vincennes, sur 10km (temps officiel ; écart au temps réel)  :

Vincent Vromman

344ème, 97ème VH1

En 41’53’’

Nathalie Duterte

1578ème, 52ème VF1

En 52’00’’(-9’’)

Frédérique Cavalli

1436ème, 14ème VF2

En 50’55''(-8'')

Marie-Françoise Meunier

1612ème, 22ème VF2

En 52’16’’(-10’’)

Christian Pallandre

  1445ème, 31ème VH3

En 50’56’’ (-9’’)

Béatrice Wenclaw

  1615ème, 21ème VF2

En 52’15’’(-09’’)

 

Cross du ministère des finances :

Une course  réservée au personnel du ministère des finances, c'est le cross de Bercy. Autrefois séparé en 5km uniquement pour les femmes et 10km uniquement pour le hommes, les deux courses sont maintenant ouvertes aux deux sexe.

Claudine Dehais participait au 5km, et Pierre Tanguy au 10km.   Un rétrécissement dès  la sortie du vélodrome impose un départ très rapide pour ne pas se faire "coincer", suivi d'un parcours en boucle, empruntant des petits sentiers naturels peu propice au dépassement , et quelques petites buttes en extérieur du lac Daumesnil qui ne sont pas grand-chose mais qu'il faut gérer. Une course très disputée malgré la chaleur, où le premier masculin fini en 17'40 pour le 5km, et   20'50 pour  la première femme, 485 participants, et pour le 10km, le premier fini en 35'04 et la première en 42'03, pour 705 participants.

Pierre Tanguy

264ème, 20ème VH2

En 51’33’’(10km)

Claudine Dehais

458ème, 49ème VF2

En 40’17’’ (5km)

asphalte-bercy2013

La Campi, la Campi, la foulée Campinoise

 

J'aime bien la petite foulée Campinoise qui se déroule depuis deux ans au moins sur le magnifique hippodrome (et oui ce fut un hippodrome) du Tremblay.

L'an passé nous n'étions guère au départ car il y avait la concurrence du Castor Fou. Cette année toujours organisée en même temps, nous avions au départ à Champigny certains des coureurs du 23 km ou du 13 de ce trail fameux. Ceux-ci après avoir  tellement apprécié les côtes sévères de Vaulhallan étaient venus se ressourcer aux montées du Tremblay, plus familières et surtout moins raides.

N'empêche, cette organisation a le grand mérite d'être gratuite, de proposer un choix (5 ou 10 kms), une arrivée sur piste, une participation au Challenge du Val de Marne et un beau parcours au milieu des animations de cette fête d'après-midi. Il pleut rarement longtemps à la Campinoise mais il menace toujours de pleuvoir. C'est quelque chose à savoir.

Cette année ASPHALTE 94 était représentée par de "gros moteurs" et inévitablement les résultats ne furent pas longs à apparaitre sur les télescripteurs avec plusieurs podiums. Citons celui d'Isabelle Corneille, première dans sa catégorie, et quasi imbattable dans celle-ci, mais aussi Joël Nicolas, premier de la course et premier des vétérans juste devant Luis Perez, troisième (incroyable d'être vétéran à cet âge n'est-ce pas ?). Parlons aussi, sur dix kilomètres, du sourire d'Agnese Tomassi  qui pour son premier podium avec nous faisait penser que Rome n'est plus dans Rome mais dans Paris. Didier Lobo, Daniel Perrin, Angela Rasinariu, Hervé Bihouée et Bernard Pironnet, à la suite d'un sprint époustouflant, se signalaient fort également au public.

Sur 5 kilomètres ceux qui souhaitaient se ménager et reprendre de la vitesse après le marathon de Sénart réalisaient un beau tir groupé autour des asphaltiens présents sur la boîte. Jean Marc Richard, Daniel Corbillon, Christian Pallandre arrivant dans un mouchoir de poche.

Course à recommander pour l'an prochain avec en plus la possibilité de donner un coup de mains aux enfants malades. Organisation rodée du Red Star de Champigny. Sourire à tous les étages notamment de Sylvaine, très efficace, mais ça c'était gagné d'avance.

       Par Christian Pallandre

P6080569_c.JPG

sur 5km :

Joël Nicolas

1er

En 19’36’’

Jean-Marc Richard

8ème, 7ème VH

En 22’55’’

Luis Perez

3ème, 3ème VH

En 20’07’’

Isabelle Corneille

10ème, 1ère VF

En 23’11’’

Christian Pallandre

7ème, 6ème VH

En 22’52’’

Daniel Corbillon

13ème, 10ème VH

En 23’55’’

Sur 10km :

Bernard Pironnet

8ème, 4ème VH

En 39’03’’

Daniel Perrin

27ème, 16ème VH

En 43’38’’

Hervé Bihouée

10ème, 5ème VH

En 39’32’’

Agnèse Tomassi

55ème, 3ème VF

En 49’35’’

Didier Lobo

19ème, 10ème VH

En 41’53’’

Angela Rasinariu

80ème, 11ème VF

En 1h03’01’’

La-Campinoise.JPG

Partager cet article

Commenter cet article

christian.pallandre@wanadoo.fr 10/06/2013 09:32


Bien des soucis avec l'inscription à la Course de Vincennes puisque celles en "papier" étaient closes trois semaines avant la course et celles en "internet" bien avant la course. Finalement nous
avons réussi à nous inscrire le jour même avec une légère "surprime". Accueil très moyen, peu aimable, d'une course qui n'a plus besoin d'être connue et refuse du monde. Soucis avec les
T-shirt pas adaptés aux tailles prévues et en plus bien qu'ayant inscrit minutieusement, Roger et moi, le nom de l'Asphalte sur la fiche d'engagement nous n'avons pas été pris en compte dans le
classement sous le nom du club. Une autre camarade a dû produire un certificat médical bien que licenciée. Le lendemain en plus il pleuvait (là ils n'y sont pour rien je pense) mais il est
impossible de courir convenablement dans les allées du bois, surchargées de coureurs. Une course  à oublier. Aller ailleurs et notamment à la Campinoise, la veille au Tremblay. Accueil
et inscription gratuite. Pour les durs au mal aller courir les 23 km du Castor Fou. Christian Pallandre


 


Christian

Wenclaw Béatrice 09/06/2013 22:51


J'y était  aussi à Vincennes (52'06)