Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

Mon marathon de New-York

Je me suis inscrit avec un autre Pierre au marathon de New York avec Planet Tours.finisher1

Du point de vue organisation, ça ne vaut pas le détour. Et je n'en dirais pas plus : Ils se sont même plantés pour aller de l'hôtel au siège de l'O.N.U. pour la course des internationaux !

Oui, la course des internationaux, pour laquelle tous les participants du marathon hors Etats Unis se rassemblent près du siège de l'O.N.U. le samedi matin, la veille du marathon, pour faire une ballade de 4 km jusqu'à l'arrivée dans Central Park. Chacun est fier d'arborer la couleur de son pays, avec des costumes folkloriques, des déguisements, des chapeaux tricolores : belges, Italiens, Néerlandais, Allemands et Français bien sûr, sans oublier les espagnols, les japonais, les mexicains, les chiliens, les canadiens, mais je ne vais pas tous les citer, vous l'avez compris, il y pleins de nationalités différentes, et tous le monde court, marche, pour une ballade de 4 km, au travers des rues de New York. Il fait froid, il y a du soleil, et tout le monde est heureux, les uns se font photographier avec les coureurs déguisés, certains préfèrent se montrer avec des anglaises aux vêtements techniques très attrayants !

Il y a, en ce samedi matin, déjà, une ambiance formidable. Il y a déjà du public dans les rues pour applaudir les coureurs, mais ce petit parcours ne donne aucune idée de ce qui nous attends demain : plus de froid, plus de vent, mais plus de public, plus de cris, de cloches, de musique, c'est une ambiance de fête du début à la fin. Que dire de plus ? Que c'est très bien organisé, que c'est un marathon exceptionnel, où l'ambiance vous porte, et la douleur, la difficulté des montées de Central Park, en fin de parcours, sont très vite oubliés. Pain is temporary, pride is forever disent de nombreux panneaux sur le parcours, et c'est vrai. (la douleur est temporaire, la fierté dure ).

NY

Partager cet article

Commenter cet article

HELLENIS Roger 06/01/2011 16:09


Bravo Pierre,
Bienvenue au club! J'ai fait ce marathon deux fois, en 1989 et 1990. C'est vrai qu'il est mythique et qu'on s'en souvient toute sa vie.
A l'époque, je tournais mieux qu'aujourd'hui et s'il est vrai qu'on est porté par la foule, j'en reconnais les difficultés.

Bonne année 2011


LARDENOIS 27/12/2010 23:10


Pierre
Je l'ai couru aussi en 1987 et je m'étais fais exactement les mêmes réflexions ! Les forces et les faiblesses d'une grosse machine comme celle-ci perdurent !
Amitiés
Thierry


christian pallandre 25/12/2010 22:28


It's seems really special. Something like America. Obviously you are not really forced to think like somedy who have spoken about the brave new world. Really I appreciate Pierre summary and I
underline his performance. For fans only but next time could London be an exciting alternative. Regards

Christian